Du crémant sous l’eau

89
©DR

300 bouteilles de crémant d’Alsace ont été plongées sous l’eau, à 25 mètres de profondeur, à la base nautique de Colmar-Houssen. Elles y resteront quelques années. Il s’agit d’un crémant 2019, du domaine Muré de Rouffach. C’est une première, et l’objectif de cette opération est de savoir comment le vin évoluera, s’il y aura plus ou moins de bulles, s’il se bonifiera comme dans une cave, comment réagira le bouchon. Dans deux ans, les premières bouteilles seront sorties et les chercheurs observeront son comportement. D’autres bouteilles resteront dix ans. L’opération est suivie de près par la ville de Colmar. L’INRAE, le docteur en physique Gérard Liger-Belair, l’Université de Haute Alsace, l’Institut français de la vigne et du Vin, et Serge Dubs, qui officie à l’Auberge de l’Ill et qui a été élu Meilleur sommelier au monde en 1989, participent également à cette expérience.

CONTENUS SPONSORISÉS