Drusenheim – Trois générations de céramistes exposent

Du 17 novembre au 17 décembre, à l’Espace d’art PASO de Drusenheim, Anne Bulliot, Dominique Stutz et Michel Delmotte présentent leurs œuvres sculpturales.

54
Cette exposition réunit pour la première fois Anne Bulliot, Dominique Stutz et Michel Delmotte.

En réunissant pour la première fois ces trois artistes alsaciens, issus de trois générations différentes, les organisateurs souhaitent montrer que la transmission en céramique crée une filiation d’une richesse infinie. Michel Delmotte, enseignant réputé, a œuvré à la Haute École des Arts du Rhin de Strasbourg pendant plus de trente ans, et a formé de nombreux céramistes, dont Anne Bulliot. Celle-ci a repris le flambeau de la transmission, et Dominique Stutz a été son élève. C’est Germain Roesz, plasticien, poète et éditeur de Strasbourg, qui a eu l’idée de les réunir autour de cette exposition. Par la variété des pièces présentées, qui sont figuratives, rappellent des formes organiques ou évoquent des constructions, l’exposition montre aussi la diversité créative dans le domaine de la céramique. Chacun maîtrise la technique, magnifie la terre, et chacun la transcende pour offrir des variétés de formes, de couleurs et d’inventions multiples : « Nos travaux sont très différents. Nous travaillons avec le même médium, mais chacun a son univers, raconte une autre histoire », déclare Dominique Stutz.

Le but de l’exposition est de montrer la place de la céramique dans l’art contemporain. / ©DR

La céramique dans l’art contemporain

Cette exposition présentée à l’espace d’art PASO du Pôle culturel de Drusenheim met à l’honneur la céramique en tant que sculpture : « L’objectif est de montrer que la céramique, ce n’est pas que l’artisanat, mais aussi des objets d’art, et de montrer comment elle évolue dans le domaine contemporain », explique Anne-France Boissenin, la directrice du Pôle culturel.

Si certains cantonnent à tort la céramique dans le domaine usuel et/ou décoratif, les trois artistes réunis à Drusenheim prouvent tout le contraire. Ils fondent leur pratique sur tout ce que la sculpture évoque habituellement : rapport à l’espace, production de formes nouvelles ou incongrues, interpellation du monumental jusque dans des œuvres de petite taille. L’entrée à l’exposition est libre, le vernissage aura lieu le mardi 16 novembre à 18h30, en présence des artistes, et une ouverture exceptionnelle est prévue le dimanche 12 décembre de 14h à 18h.

L’exposition met en valeur la diversité de création dans le domaine de la céramique.

CONTENUS SPONSORISÉS