Drusenheim, les pieds sur terre

0
90
FC Drusenheim (R3)

Le FC Drusenheim, club de Régional 3, va participer pour la première fois de son histoire à un 6e tour de Coupe de France, grâce à sa victoire contre Soultz-sous-Forêts (4-1) la semaine dernière. L’entraîneur Lionel Mack ne s’emballe pas pour autant.

Le dimanche 14 octobre, le FC Drusenheim (R3) a réalisé l’une des performances du 5e tour de la Coupe de France en éjectant le FC Soultz-sous-Forêts (R2) hors de la compétition. Le FCD a réussi à effacer une division pour s’offrir le premier 6e tour de son histoire. Mais l’équipe de Lionel Mack sait aussi qu’elle a profité d’un fait de jeu. Peu après la 20e minute de jeu, le gardien soultzois a en effet vu rouge après avoir touché le ballon de la main hors de sa surface.

« On a eu la “chance” de voir Soultz rapidement réduit à 10 », ne se cache-t-il pas. « Mais on a tout de même fait un gros match, même si on a évolué durant plus d’une heure de jeu à 11 contre 10. Soultz reste une équipe qui sait bien défendre. Ils nous ont attendus en deuxième mi-temps et on n’était pas à l’abri d’un contre. C’était un bel adversaire qui a nous obligés à être bons mais on a mérité de se qualifier. Néanmoins, je comprends parfaitement leur amertume ».

Continuer la progression

Ce succès en Coupe s’est ajouté aux deux victoires consécutives en championnat à Herrlisheim (1-0) et contre Eckbolsheim (2-1)*. Voilà les « Rouge et Noir » enfin lancés sur une bonne dynamique après un début de saison en demi-teinte (deux défaites en trois matches). « C’est bien mais il faut faire en sorte que ça continue », explique le coach du FCD. « On rentre désormais dans des périodes où on commence à avoir de petites blessures, des suspensions. Il faut rester mobilisé et c’est à moi de bien préparer les joueurs. »

Depuis quelques matches, les Drusenheimois s’acquittent de mieux en mieux de leur statut de favori et cela change beaucoup de choses. « On est attendus », confirme l’ancien entraîneur des féminines du FC Vendenheim. « Au début, on a dû apprendre à se connaître et à prendre la mesure du championnat. On a aussi dû régler pas mal de détails. Mais ce que je regarde, c’est d’où on part et où est-ce qu’on arrive. L’entame a été difficile. Maintenant, on est mieux mais il faut continuer la progression. »

Arrivé à l’intersaison, Lionel Mack compte bien observer cette évolution sur le long terme.
« Je veux faire progresser l’équipe, faire grandir le club. Il y a un beau projet à Drusenheim, je veux m’inscrire sur un cycle et ne pas faire six mois puis partir. A terme, j’aimerais essayer de faire monter l’équipe en R2. »
Cela marquerait également l’histoire du FCD.

*Le match, disputé le dimanche 21 octobre contre les Turcs Bischwiller, est hors de nos délais de bouclage.