Drusenheim – La Nature contre-nature

Le vendredi 13 mai à 20h au Gabion de Drusenheim, dans le cadre des Tabl’à blabla, la FDMJC organise le spectacle La Nature contre-nature, par Camille Pier. Il sera suivi par une discussion autour des thèmes abordés.

304
Josie sera le personnage principal. / ©Sébastien Caramello

Le spectacle prend la forme d’un one human show, présenté par Josie, un personnage scientifique aussi loufoque qu’attachante. Le slameur Camille Pier, aussi bien formé à la musique, au chant, au mime et à la danse, l’incarne. Pour l’occasion, il arbore un costume fait de paillettes et de plumes. « Il déclame un exposé scientifiquement précis et tendrement pétillant de toute la diversité sexuelle qui existe chez les animaux », expliquent les auteurs. Il évoque la binarité des genres, l’exclusivité du sexe reproductif et la composition classique des familles.

En plus d’incarner le personnage principal, Camille Pier a aussi co-écrit la pièce avec Leonor Palmeira, qui a amené ses connaissances scientifiques. Ensemble, ils ont fait appel à de nombreuses personnes de leur entourage pour collecter les questions que tout un chacun se pose sur la sexualité animale et naturelle, et son écho dans la vie des humains. Ils cherchent à toucher le plus large public possible. Ce spectacle apporte une dimension spectaculaire et divertissante à travers le personnage de la drag queen Josie. Pour briser les tabous liés à la sexualité et les identités de genre, les auteurs ont décidé d’alléger le ton et de maintenir l’attention en utilisant des répliques issues de films, de séries américaines ou même de dessins animés. Le rire est leur principal allié.

Un spectacle-débat

Le spectacle sera suivi d’une discussion. « Nous souhaitons pouvoir discuter de ce que le spectacle révèle comme questions et réflexions au sein des personnes qui l’ont vu, expliquent les auteurs. Il ne s’agit pas d’un spectacle à voir, mais d’un spectacle à vivre. Nous l’imaginons concomitant d’une discussion autour des choses qu’il a révélées, des doutes qu’il a introduits et des certitudes qu’il a brisées », concluent-ils. Le spectacle est en accès libre.   

www.naturecontrenature.org

CONTENUS SPONSORISÉS