Drusenheim – La commune récompensée pour sa vie sportive

Après la quatrième libellule, Drusenheim a reçu le label « Ville sportive ». Une distinction qui valorise et récompense les collectivités qui investissent dans la promotion de l’activité physique et sportive de qualité.

270
Le tennis à Drusenheim / ©DR

Pour obtenir ce label, la ville, représentée par l’adjointe au maire Marie-Anne Julien, a déposé un dossier au Comité régional olympique et sportif du Grand Est (CROS) regroupant des photos et des informations sur les différents équipements. Avant de donner sa décision, le jury s’est rendu sur place pour effectuer une visite. Après le dénouement, une remise du label aurait dû avoir lieu le 18 décembre, mais en raison de la crise sanitaire, elle a été reportée à une date toujours inconnue.

Jusqu’ici, seule Brumath avait été récompensée par cette distinction dans le secteur. Drusenheim compte 12 000 m² consacrés à la pratique physique, répartis sur vingt-sept équipements. Vingt-trois associations sportives se les partagent, que ce soit du football, du tennis, de la gym ou encore de la Zumba. « Nous proposons un large éventail des sports, des salles magnifiquement aménagées et des entraîneurs formés régulièrement », lance fièrement Marie-Anne Julien.

« Nous soutenons aussi les jeunes qui font du sport. Pour chaque enfant inscrit dans un club, la commune participe à hauteur de quarante-cinq euros par jeune », ajoute-t-elle. La ville propose également de nombreuses infrastructures en accès libre comme le city stade, le roller park ou encore une aire de fitness outdoor.

Les vestiaires du club de foot seront rénovés ©DR

Une fierté pour Drusenheim

Les deux labels obtenus en fin d’année représentent beaucoup pour la commune. « C’est une fierté de les avoir, c’est une reconnaissance au niveau du Grand Est », affirme Marie-Anne Julien.

« Cela prouve que notre travail à tous sur les vingt dernières années est reconnu. Le label ne récompense pas exclusivement la mairie, mais l’ensemble des bénévoles investis dans le sport à Drusenheim », enchaîne Jacky Keller, maire de Drusenheim. L’objectif est de créer un climat fertile pour que le sport continue de se développer. « On essaie d’apporter une qualité de vie à nos habitants. Il faut que les gens s’y sentent bien et vivent en communauté », ajoute le maire. Prochainement, la commune devrait investir dans la mise aux normes des nouveaux vestiaires de son club de football. « Presque tous les équipements sont à jour », conclut Jacky Keller. Les améliorations portent leurs fruits.

Le nombre de licenciés augmente et de nombreuses disciplines évoluent à un bon niveau à Drusenheim.

CONTENUS SPONSORISÉS