Drusenheim – Feuilles de printemps

En partenariat avec la Ville de Drusenheim et le lycée ORT de Strasbourg, le Pôle culturel de Drusenheim accueille une exposition d’art autour du thème Feuille(s) dans le cadre de la 34e édition du Printemps de l’écriture.

151
Une édition précédente de l’exposition d’art du Printemps de l’écriture. / ©DR

C’était initialement un concours dédié à l’écriture, réservé aux écoliers, mais au fil du temps, le principe s’est élargi, passant de l’écriture à la poésie, de l’art à la mode cette année. L’objectif est de rester dans un thème fédérateur tout en ayant « une approche parfois réaliste, parfois symbolique », détaille Richard Aboaf, l’élément moteur du projet, mais aussi plasticien, historien d’art et chargé d’action culturelle au lycée ORT de Strasbourg. « Il s’agit également de créer des moments d’échanges et de convivialité entre artistes et écoliers avec des tendances et des sensibilités nouvelles », ajoute-t-il.

Après six ans de partenariat avec le Printemps de l’écriture, Drusenheim souhaitait renforcer sa politique culturelle, c’était donc l’occasion rêvée. Elle accueille l’exposition pour la première fois et crée une dynamique et des échanges avec les collèges et les communautés de communes des alentours.

Les écoliers apportent leur pierre à l’édifice

Les participants aborderont le thème Feuille(s) de différentes manières : la feuille de papier, celle d’un arbre associé au printemps ou à la nature qui verdoie, à la sève qui afflue et aux amours naissantes, ou encore plus mélancolique, lié à l’automne, à la nature qui s’endort, à la nostalgie ou à la mort. L’exposition laisse place à la créativité et à l’imagination pour que les sens foisonnent. Elle proposera aussi des œuvres réalisées sur le thème de la table qui n’ont pas pu être exposées en 2020 en raison de la crise sanitaire.  Parmi les exposants, 14 artistes professionnels de la région : peintres, céramistes, sculpteurs et photographes. Les élèves de 4e du collège du Rhin de Drusenheim se sont également emparés de la thématique et apporteront leur pierre à l’édifice avec leurs propres œuvres. Enfin, les étudiants en design du lycée ORT de Strasbourg, emmenés par Richard Aboaf, seront mis à l’honneur ; ils ont travaillé plusieurs semaines pour réaliser une fresque composée de 400 feuilles en céramique.

L’exposition est ouverte à tous du 3 au 21 mai prochain.

Nathan Ferroudj

CONTENUS SPONSORISÉS