Disney + : le futur roi de la jungle ?

Disney + est enfin sortie ! Pour l’instant, la nouvelle plateforme de SVOD n’est disponible qu’au Canada, aux Pays-Bas et aux États-Unis. En attendant le 31 mars 2020 et son lancement dans l’Hexagone, beaucoup de médias anticipent déjà la concurrence féroce qui l’opposera à Netflix.

0
26

Avec ses classiques qui ont bercé notre enfance et ses nouvelles superproductions, Disney + compte bien s’imposer dans le marché du streaming. En France, la plateforme sortira plus de six mois après sa sortie initiale. Mais depuis cette dernière il y a deux semaines, les journalistes et les utilisateurs français qui ont déjà pu tester le catalogue nord-américain semblent conquis.

Une arrivée bien préparée

Le démarrage est un succès. En deux jours, Disney +  a attiré plus de 10 millions de clients. Netflix, le leader jusqu’ici incontesté compte lui plus de 150 millions de membres.

Disney+ propose au moins 500 films et 7 500 épisodes de séries. À ses films d’animation historiques comme Le Roi Lion ou La Reine Des Neiges s’ajoutent les œuvres de Pixar (Wall-E, Toy Story, Cars etc.) ainsi que toute la saga Star Wars et les productions Marvel. Une bibliothèque aussi fournie est un avantage énorme, surtout lorsque toutes ces firmes appartiennent ou sont en contrat d’exclusivité avec Disney. Un partenariat avec la chaîne Nickelodeon (Bob l’éponge, Jimmy Neutron, Dora l’exploratrice, Les Razmockets…) a également été annoncé avec la création de nombreux programmes jeunesse originaux.

Une méthode améliorée

Comme Netflix, Disney produit par ailleurs des contenus exclusivement dédiés à sa plateforme numérique. La fonctionnalité hors-ligne permettra de visionner des films et séries même s’ils sont déprogrammés de la plateforme, tandis que, et c’est un gros avantage, il sera possible de télécharger tous les contenus disponibles sur la plateforme directement sur votre ordinateur.

Cela dit, on ne change pas une équipe qui gagne, l’interface de Disney+ est largement inspirée de celle de Netflix, avec un affichage par blocs et des recommandations dynamiques. Disney+ permet également de créer plusieurs profils, pour adultes ou enfants, afin de privilégier des contenus adaptés et de mettre en avant son catalogue jeunesse.

Sauf qu’avec un abonnement à 6,99$ par mois aux USA, Disney + propose de la 4K et un visionnage à quatre écrans simultanés. Plus ou moins la même offre que celle proposée par Netflix via Premium avec un abonnement à 15,99$ par mois. Disney + coûte deux fois moins cher que Netflix.