Deux jeunes publient une BD sur la dépression

Depuis l’adolescence, Gabriel Dauffer accompagne son meilleur ami Jean Lett dans son combat contre la dépression. Ensemble, ils créent en janvier 2020 le Brumaire Club, une micro-maison d’édition militante qui ne compte pour l’instant qu’une seule publication : « Le Pape de la Médiocrité ».

373
Gabriel Dauffer, le designer (à gauche) et Jean Lett, l’ écrivain, les deux auteurs du Pape de la Mediocrité. ©Les éditions du Brumaire Club

Les angoisses injustifiées, le dégoût de soi, le sentiment de vacuité… et maintenant la covid. La crise sanitaire s’acharne bêtement sur ceux qui souffrent déjà d’anxiété chronique et de dépression. Certaines catégories sociales en font particulièrement les frais : c’est le cas des étudiants, conscients d’être les victimes d’une perte de repères profonde, à l’aune d’une crise économique, politique et environnementale — quelque chose d’intimement lié à leur génération. À vingt-quatre ans, les deux amis, tous deux de la région, ont décidé de combattre cette fatalité, de mener leur guerre à la grande dépression.

Le Pape de la Médiocrité raconte les pérégrinations d’un personnage changeant et mystérieux, au-dedans de lui-même. Poursuivi par une ville, il cherche à échapper à son propre être, à son passé ainsi qu’à son destin. ©Les éditions du Brumaire Club

Un coup d’état dans l’édition

Les deux acolytes ont fondé le Brumaire Club afin de s’affranchir des circuits classiques de l’édition. Une autodétermination « voulue » et « nécessaire » pour les deux Sarregueminois, alors en mal d’une structure pour porter leur voix. Jean Lett raconte :

Quand j’ai commencé à écrire, vers mes seize ans, le sujet de la dépression était loin d’être une évidence. J’avais déjà une sorte de mal être… mais c’est seulement avec le temps que j’ai compris que ce sentiment pouvait devenir un matériau de réflexion, et même artistique. Malheureusement, c’est compliqué de faire publier des choses aussi intimes et inaccessibles. Personne ne pouvait le faire à notre place. Cette maison d’édition, c’est une manière de structurer cette idée : de rendre visible la dépression pour la dénoncer.

Une planche extraite de la bande dessinée (P.43). ©Les éditions du Brumaire Club

Une croisade contre la maladie

Le Pape de la Médiocrité — dont le tome 2 devrait bientôt sortir — est le fruit d’une collaboration complète entre l’écrivain et l’illustrateur. Le premier à la trame, le second à la communication, à la production et à la mise en page (colorisation, maquette). Prochaine sortie prévue : une pièce de théâtre illustrée, toujours sur le même thème. Si vous souhaitez vous procurer l’un des derniers numéros du premier tome, rendez-vous sur www.brumaireclub.com.

La moitié des bénéfices issus de la vente des livres est directement reversée à l’association « France-Depression ». ©Les éditions du Brumaire Club

Les troubles liés à l’anxiété sont difficiles à auto diagnostiquer, mais la dépression est une maladie dont l’on guérit. N’ayez pas peur d’en parler à votre médecin généraliste ou dans un CMP (Centre Médico-Psychologique).

En cas de crise, d’envies suicidaires, les services d’urgences psychiatriques sont mobilisés 24 h/24. Pour aller plus loin : c’est ici.

CONTENUS SPONSORISÉS