Bouxwiller : Deux artistes à votre rencontre

Pierre et Céline arpentent les Vosges du Nord pour vous tirer le portrait, et faire vivre des petites communes qui ont tant à raconter.

317

Ils arrivent de Meisenthal et s’installent. Après La Petite Pierre et Dellingen, c’est à Bouxwiller que la compagnie OtandemO a posé ses valises et son vélo. « On vient d’abord faire un repérage », raconte Pierre Biebuyck, « et on laisse des cartes postales dans les boîtes aux lettres. Avec notre atelier mobile, on revient ensuite chez les gens qui nous ont répondu. Je fais leur portrait et Céline (Scherr, ndr) va de son côté faire un portrait sonore du village ou de la ville. »

Avec son micro, elle va capter ces petits sons qui peuvent caractériser un quotidien. Ici des oiseaux, là le son de l’église, là-bas des enfants bruyants qui sortent de l’école. Le résultat est ensuite exposé pendant un mois, en l’occurrence au Musée du Pays de Hanau de Bouxwiller, soit jusqu’aux environs du 10 novembre. Le résultat ? « Tout le monde trouve ça incongru », rigole Pierre. « Mais le plus important, c’est qu’on l’a fait ensemble. On passe du temps à se rencontrer, à se parler. Ce n’est pas un travail sur l’individualité, mais sur le village, avec des initiatives locales. C’est assez chaleureux. »

Le couple fait maintenant une pause avant de reprendre au printemps, direction Offwiller, Obersteinbach et enfin Soucht, tout près de Meisenthal, leur fief d’origine. Soutenus par le Parc Naturel Régional des Vosges du Nord et la Grande Région, Pierre et Céline auront compilé à la fin de leur périple 42 portraits, 357km à vélo, 36h d’archives sonores et 56m de toile. Une performance interactive à retrouver sur leur site, lui aussi interactif.   

www.otandemo.com

CONTENUS SPONSORISÉS