Desserte de Strasbourg : moins de voitures mais plus de trains

D'ici 2028, tous les véhicules diesel seront chassés de l’Eurométropole afin de respecter la nouvelle zone à faibles émissions (ZFE) de Strasbourg. Pour ne pas trop impacter les habitants de Haguenau, de Brumath ou encore de Lauterbourg qui s’y rendent régulièrement, la desserte ferroviaire sera renforcée dans la région.

223
La fréquence des trains devrait augmenter dans toutes les villes autour de Strasbourg ©Perrignier

La « loi d’orientation des mobilités », adoptée fin décembre 2019, rend obligatoire la création d’une zone à faibles émission dans les agglomérations qui dépassent les seuils européens de pollution atmosphérique. La ville de Strasbourg, qui rejette beaucoup d’oxyde d’azote (gaz d’échappement, centrales thermiques, chauffages…) fait partie des tous premiers territoires à servir d’exemple. Cette politique environnementale se concrétise déjà depuis plusieurs années avec la mise en place des vignettes Crit’air, qui permettent de classifier les véhicules en fonction de leurs combustible et de leur date de mise en circulation. D’ici 2023, l’obtention de ces vignettes sera rendue obligatoire pour circuler dans l’Eurométropole.

Les autorités ont instauré en 2016 un Certificat de Qualité de l’Air avec pour objectif de réduire la pollution : notamment l’émission de particules fines par les moteurs diesel ©Eurométropole

Quand les véhicules diesel seront-ils interdits ?

  • 01/2023 : interdiction des Crit’air 5 dans l’Eurométropole
  • 01/2025 : interdiction des Crit’air 4
  • 01/2027 : interdiction des Crit’air 3
  • 01/2028 : interdiction des Crit’air 2

Les autres moyens de transport seront privilégiés

Afin de ne pas handicaper ceux pour qui l’achat d’un véhicule « propre » serait impossible (même avec les primes à la conversion), la région Grand-Est a prévu de densifier l’offre ferroviaire vers et depuis Strasbourg :

  • A partir de décembre 2022, les lignes pour Saverne, Sarreguemines, Haguenau, Herrlisheim ou encore Lauterbourg auront une desserte TER toutes les 30 minutes.
  • Les services TER et de cars interurbains seront étendus plus tard en soirée, au minimum jusque 22h / 22h30.

Un numéro vert a été mis en place (0 800 100 267)  pour informer les habitants plus précisément sur la continuité des transports vers l’Eurométropole.

 

CONTENUS SPONSORISÉS