Brumath : Des pièges contre les dépôts sauvages

493

Malgré une énième grande opération de nettoyage menée par la commune en septembre, des déchets sauvages sont encore retrouvés aux quatre coins de Brumath. Face à cette recrudescence, la Ville a décidé de passer à l’offensive en installant des pièges photographiques pour attraper les contrevenants. Ces appareils spéciaux sont les mêmes que ceux utilisés par les biologistes pour traquer les animaux sauvages. Le piège se déclenchera au moindre mouvement, de jour comme de nuit, sans utiliser de flash. Le but est de prendre en flagrant délit les auteurs des dépôts. La commune n’a pas souhaité communiquer sur le nombre de caméras qui seront installées dans le village, ni sur leurs emplacements qui doivent rester secrets. Le dispositif sera réorganisé au fur et à mesure des besoins et déplacé régulièrement pour rester efficace. Pour rappel, le dépôt sauvage est passible d’une amende allant de 68 à 1500 euros pour les particuliers et jusqu’à 75 000 euros pour les entreprises. 

CONTENUS SPONSORISÉS