Des Nord-Alsacien(ne)s finalistes des 45e Olympiades des Métiers !

0
103

La semaine dernière, 60 jeunes du Grand Est représentaient leur Région lors des finales nationales des 45e Olympiades des Métiers. Parmi eux se trouvaient quelques Nord-Alsaciens.

A l’image des Jeux olympiques, les Olympiades des Métiers ont été créées afin de mettre en valeur l’excellence dans les métiers. Les jeunes professionnels âgés de moins de 23 ans de la France entière peuvent participer à cette compétition nationale: ils réalisent en public et en un temps limité une démonstration technique de leur métier. Pendant plusieurs jours, les candidats doivent prouver leurs talents et leurs compétences avec l’objectif de réussir des épreuves d’environs 20h et de monter sur le podium !

60 métiers du secteur de l’économie sont ainsi représentés et répartis en 7 pôles : alimentation, automobile et engins, bâtiment et travaux publics, industrie, communication et numérique, service, et végétal. Cette compétition suit plusieurs étapes sur 2 ans : présélections, sélections régionales, finales nationales et compétition internationale.

Dans le Grand Est, plus de 700 jeunes filles et garçons âgés de moins de 23 ans se sont inscrits entre septembre et novembre 2017. Lors des finales régionales, qui se sont déroulées de mars à avril 2018, la Région Grand Est a constitué son équipe régionale des métiers: les 60 jeunes médaillés d’or sont devenus ambassadeurs de la région pour concourir aux finales nationales, du 28 novembre au 1er décembre 2018.  À quelques heures du début de leurs épreuves, nous avons rencontré Fanny Lienhard, Jasmine Eberhard, Thibaut Beisser et Loïc Seiler, quatre finalistes Nord-Alsaciens.

Fanny Lienhard, 20 ans

Pôle : Communication et numérique

Arts graphiques et prépresse

Salariée dans l’entreprise Gest’Europe à Haguenau

« J’ai choisi ce métier, car il me permet de m’exprimer graphiquement, et de mettre en image les idées des autres. Je me suis inscrite aux Olympiades des métiers pour la première fois en 2016. J’ai découvert ce concours alors que j’étais en stage à la région Alsace, et j’ai vu que mon métier y était représenté. En 2017, j’ai obtenu la médaille d’excellence et j’ai voulu retenter l’expérience. Les épreuves sont toujours différentes : le sujet est connu à 8h le matin et on doit participer à 3 modules différents. J’ai d’abord une identité visuelle à développer pour un organisme, puis il y a une épreuve de packaging dans laquelle je dois habiller un logo, et pour finir un module éditorial avec la réalisation d’un livre ou d’un magazine. Tout ça, face à une quinzaine de concurrents. Je suis accompagnée par mon coach, qui était mon professeur au lycée Gutenberg, et je suis soutenue par mon entreprise Gest’Home de Haguenau et toute l’équipe régionale. C’est à la fois un honneur de représenter la Région, mais aussi une pression ! J’ai gagné la finale régionale, donc tous les autres participants comptent sur moi ! L’ambiance et la motivation sont présentes ! »

Fanny a été médaillée d’argent !

Jasmine Eberhard, 19 ans

Pôle : Industrie

DAO – Dessin Industriel

En formation dans l’entreprise SEW Usocome à Haguenau

Et au CFAI Alsace à Eckbolsheim

« À quelques heures des épreuves, le stress commence à monter ! ça fait du bien de représenter la région, c’est une fierté. D’autant plus que sur les 8 finalistes de ma catégorie, je suis la seule fille, et c’était déjà le cas en régional. On dit souvent que les métiers de l’industrie sont des métiers d’hommes : c’est un préjugé ! C’est un secteur que je connais bien, car mes parents sont aussi dans ce domaine-là. Les épreuves durent deux jours et demi et se déroulent en 4 parties : dessiner des pièces d’après un plan, puis les assembler ; faire un assemblage de différentes pièces, puis faire bouger le système ; dessiner une pièce et la réaliser en 3 dimensions d’après mon croquis ; et finalement une épreuve de rapidité comme dessiner un lego par exemple. Je me suis entraînée à la maison, seule ou avec mon coach, mais après tout c’est mon travail de tous les jours en entreprise. Je me suis inscrite, car c’était un pari avec ma petite sœur ! »

Loïc Seiler, 20 ans

Pôle : Industrie

Soudage

Ancien élève du CFAI Alsace Reichshoffen

« Je me suis inscrit grâce au bouche-à-oreille. J’ai eu la chance de participer aux finales régionales il y a 3 ans pour ma première édition, mais je n’ai pas réussi à finir premier et j’ai retenté ma chance. J’ai un peu la pression, mais c’est une bonne pression : quoiqu’il arrive, ce sera une bonne expérience pour moi. La 3e épreuve me fait le plus peur : c’est là qu’il faut maîtriser le plus de procédés de soudages différents. On a une bonne équipe, une bonne entente, c’est le plus important : on se soutient lors des moments de doute. »

Thibaut Beisser, 19 ans

Pôle : Bâtiments et travaux publics

Charpente

Salarié chez Charpente Hildenbrand à Geispolsheim

Ancien élève du CFA Heinrich Nessel à Haguenau

« Mercredi, on a préparé les stands et testé les machines. Je me suis inscrit au début pour m’entraîner pour le brevet professionnel, puis j’ai été sélectionné et l’équipe m’a motivé. J’ai regardé les anciens sujets pour me préparer : je suis prêt, mais stressé ! C’est le temps qui va être compliqué à gérer, il me faut une bonne organisation ».

Lors des finales nationales à Caen, 650 candidats au total ont tenté d’intégrer les deux équipes de France des Métiers qui représenteront le pays à l’international, lors de la WorldSkills Competition 2019, à Kazan, en Russie et des EuroSkills 2020 à Graz, en Autriche.