Des moutons en guise de tondeuse

146

Noël Morreale, de la Bergerie Saint-Antoine à Krautergersheim, élève des brebis. Il est ce que l’on appelle un « berger sans terre ». En attendant de s’installer quelque part, il fait appel aux particuliers, aux entreprises, aux collectivités, pour trouver des personnes disposées à accueillir ses animaux. Le principe est simple: ceux qui possèdent un terrain, par exemple un verger aux herbes hautes et à l’entretien difficile, contactent Noël Morreale, qui vient déposer ses moutons.  Ces derniers ont alors de l’herbe fraîche à manger et « nettoient » le terrain. Aujourd’hui, le berger possède 50 brebis, réparties sur 15 hectares à travers l’Alsace, principalement du côté d’Obernai, Marckolsheim, Sundhouse et Roppenheim. Toute personne intéressée peut le contacter via sa page Facebook « Bergerie Saint Antoine ».