Des hébergements pour les victimes de violences conjugales

0
58

A Strasbourg, pour faire face aux dépenses liées à la crise du coronavirus, le premier « budget supplémentaire » de l’année sera adopté lors du conseil municipal du 27 juillet. Il comprendra l’ouverture de 100 places pour les sans-abris d’ici fin 2020 (sur les 500 prévues lors des six prochaines années). Parmi ces 100 premières places, 50 seront dédiées aux femmes et enfants victimes de violences conjugales. Une promesse de campagne de la nouvelle maire Jeanne Barseghian.