Des cours de cuisine pour aider le Consistoire

Christa Grass dispense des cours de cuisine afin d’aider le Consistoire à financer un poste de secrétaire. Cette passionnée de cuisine parle d’une démarche militante et solidaire.

341

Lorsque Christa Grass évoque la cuisine, c’est la passion qui l’emporte. À 51 ans, cette maman de trois enfants a décidé de mettre ses talents de cuisinière au service du Consistoire protestant de Pfaffenhoffen, qui a lancé un appel aux dons pour financer un poste de secrétaire.

Pour Christa Grass, membre du Conseil presbytéral depuis huit ans, il était normal d’aider : « Cette démarche est militante, généreuse et solidaire. Les participants connaissent la destination des fonds», explique-t-elle. Les intéressés ont rapidement répondu présents grâce aux annonces publiées par Christa Grass sur son compte Facebook et relayées par le Consistoire sur son site internet. Elle tempère d’emblée : « Ceux qui viennent à mes cours ne fréquentent pas forcément la paroisse. Nos discussions et nos échanges ne sont pas axés sur des sujets religieux. Le but c’est la convivialité ».

Dans sa cuisine de 16 mètres carrés, Christa Grass accueille jusqu’à cinq participants. Les intéressés sont invités à venir armés de leurs tabliers, d’une planche à découper et d’un couteau de cuisine. Le prix des cours varie en fonction des menus proposés par Christa Grass : 20 euros pour un plat à base de cuisses de poulet, 22 euros pour du poisson.

Un prochain cours déjà complet

Véritable mordue de cuisine, Christa Grass n’en a jamais fait son métier. Mais sans en nourrir de la frustration. Mère au foyer, elle s’occupe au quotidien de son fils aîné, 25 ans, atteint de la myopathie de Duchenne. « Il est ingénieur en génie civil », annonce-t-elle, fièrement. En 2019, l’Alsacienne a participé à plusieurs concours dont celui de la Cuillère d’Or, à Paris, une compétition exclusivement féminine et ouverte aux professionnelles comme aux amatrices. Christa Grass est arrivée troisième sur six. Elle en garde encore un souvenir ému. Depuis un an, elle est également membre des Toques Françaises, une association qui promeut la gastronomie tricolore à l’international. « Je suis une des seules membres qui est amatrice », précise Christa Grass.

Son prochain cours, qui se tiendra le 24 novembre, affiche déjà complet. À cette occasion, la quinquagénaire proposera aux participants d’apprendre à faire une paella.

CONTENUS SPONSORISÉS