Denis Hommel : « Nous avons énormément de projets pour le territoire »

Denis Hommel a plusieurs cordes à son arc. Il est notamment maire d’Offendorf, président du PETR de la bande rhénane Nord et conseiller départemental. Depuis le 16 juillet, il est également président de la Communauté de communes du pays rhénan.

1164

Avant le mois de juillet, quelle était votre fonction à la comcom ?

J’ai commencé par faire partie de la Communauté de communes de l’espace rhénan. En 2014, elle a fusionné avec celles de Gambsheim-Kilstett, Rhin-Moder et de l’Uffried. C’est ainsi que la Communauté de communes du pays rhénan est née. J’ai été vice-président, chargé de l’urbanisme et de l’aménagement de l’espace, jusqu’à cet été. Après quelques complications dues au Covid, j’ai succédé à Louis Becker.

Quels sont vos engagements pour le territoire ?

Je m’engage à m’appuyer sur la synthèse des expériences et des atouts de chacun pour proposer des solutions efficaces. Une comcom a pour objectif de réaliser à plusieurs ce que les municipalités ne peuvent pas faire seules. Nous sommes là pour répondre au mieux aux besoins des habitants, pour garantir un développement durable et l’attractivité du territoire.

Quels sont les projets du moment ?

Actuellement, nous menons deux projets importants. Tout d’abord, la création d’Axioparc, une zone d’activité de plus de 100 hectares entre Drusenheim et Herrlisheim. Elle accueillera des entreprises de toutes sortes. Les accès sont mis en place, les aménagements de voirie et de réseaux sont prévus et les discussions avec les entreprises intéressées sont entamées. Par ailleurs, à l’entrée de Drusenheim, le chantier de construction de la Maison des services au public a commencé. D’ici un ou deux ans, cette maison regroupera plusieurs services, ceux de la comcom et d’autres.

Quelles sont les autres actions envisagées ?

Nous avons énormément de projets pour le territoire. Nous envisageons la création d’une aire d’accueil pour les gens du voyage, la mise en place d’animations touristiques, la construction de nouveaux locaux d’accueil au Staedly ou l’aménagement de nouvelles pistes cyclables. Nous veillerons également à ce que l’ensemble du territoire soit équipé en espaces sportifs. Une étude est en cours à ce sujet.

CONTENUS SPONSORISÉS