De la pluie s’il vous plaît !

0
14

Depuis le printemps, nous avons profité d’un beau soleil, mais la pluie a manqué à nos agriculteurs et le niveau du Rhin a baissé significativement, perturbant la navigation.

Le bac de Seltz est à l’arrêt depuis un certain temps. Le niveau de l’eau est trop bas pour permettre sa circulation et sa remise en route dépendra de la météo.

Le Rhin est à un niveau historiquement bas ! En effet, avec 77 cm seulement enregistrés à Cologne, le record a été battu mi-octobre ! Le trafic fluvial est perturbé, notamment au Nord de Strasbourg. Même si des alternatives existent, comme d’autres modes de transport, les camions ou le train, l’activité économique en pâtit.

Autre problème : la faune du fleuve risque de ne plus trouver assez de nourriture ! La pluie est revenue, mais selon les estimations, cela ne sera pas suffisant pour faire remonter le niveau rapidement et permettre à nouveau la circulation.

Le monde agricole touché

Les températures extrêmes de cet été ont également fait du tort aux agriculteurs, comme Christian, céréalier en Alsace du Nord : « Cela fait 26 ans que je m’occupe de l’exploitation et je n’ai jamais vu ça. Comme d’autres, je n’ai pas les moyens d’investir dans l’irrigation et ma récolte est en nette baisse. La prochaine est mal partie aussi. »  En effet, les levées de colza ne sont pas bonnes, mais le blé peut encore être sauvé si la pluie veut bien faire son travail. Il faudra attendre le printemps pour connaître les conséquences de cette météo capricieuse.

« C’est aussi difficile pour mes amis éleveurs car par endroits, il n’y a plus d’herbe. Il y a même des arbres qui meurent ! Les agriculteurs s’entraident et partagent le fourrage. Nous faisons au mieux avec nos contraintes. Mais nous restons confiants et espérons que cette année était particulière. Sinon, il faudra s’adapter et choisir d’autres cultures comme de l’orge de printemps par exemple », conclut Christian.

Comme lui, Claudine, également céréalière, attend la pluie : « Il a fait beau et chaud depuis le printemps, cela fait plaisir à la plupart des gens, mais la nature a besoin d’eau. Nous devons irriguer tous les jours, sans exception. Cela représente beaucoup de travail, beaucoup de litres d’eau. Heureusement, il n’y avait pas de restrictions chez nous. J’ai aussi des animaux et j’ai remarqué qu’ils avaient souffert de la chaleur. Comme tout le monde, j’aime le soleil, mais nous avons aussi besoin de pluie ! » Ainsi, maintenant, ne dites plus « quel sale temps », mais plutôt « quel beau jour de pluie ! »