De jeunes Alsaciens sur les traces de l’olympisme

Trois collégiens du Nord Alsace font partie d’un projet génial, mais colossal : visiter toutes les villes qui ont accueilli des JO pour produire un documentaire sur l’avenir de l’olympisme.

585
Mathis Rempp fait partie des quelques Alsaciens sélectionnés pour ce beau projet. ©DR

Barcelone, Helsinki, Berlin, Calgary, Melbourne… Le point commun ? Les Jeux olympiques ! Mais si le passé est prestigieux, des polémiques ont surgi ces dernières années sur le coût et l’impact écologique de ces grands rassemblements. C’est sur cette thématique que vont plancher 70 jeunes, dont 10 Alsaciens, dès cet automne si tout va bien. L’opération, lancée à Toulouse, a trouvé un écho, ici, auprès de Hervé Rempp, prof d’EPS à Schweighouse.

« Chaque voyage, chaque ville, sera l’occasion d’un film, et d’un travail en amont sur cette ville et son Histoire olympique. Les records, mais aussi le contexte : Berlin, c’est aussi évoqué le nazisme. » La reine Marie-Jo Pérec à Barcelone, Usain Bolt à Pékin, ou Edgar Grospiron à Albertville, les vieux souvenirs devront servir à mieux appréhender l’avenir. 

Mathis Rempp

« C’est un événement formidable, mais qui doit se réfléchir pour les années à venir. Quel impact écologique ? Quelle organisation ? » Des valeurs à préserver, mais une planète aussi, et des jeunes totalement impliqués, comme Mathis, le fiston (qui joue au tennis à Ohlungen) : « Je suis plus sur la partie photographie du projet. Et j’ai envie d’approfondir mes connaissances sur les JO. » 

Mais pour sillonner le monde, il faut des sous ! En gros, chaque élève doit lever 2800€ pour réussir à visiter, filmer et monter un documentaire de 55’ qui sera diffusé lors des Jeux de Paris 2024. Une folle aventure qui débutera peut-être grâce à vous. Parce que ce sont aussi, un peu, les valeurs de l’olympisme.  

CONTENUS SPONSORISÉS