Dans les petits papiers de Serge Rieger

Le guitariste, compositeur et chanteur pour enfants Serge Rieger s’est lancé le mois dernier dans une collecte de textes inédits en alsacien. Pour les traduire et les intégrer au « grand répertoire du patrimoine », il prolonge son appel au don dans toute l’Alsace.

476

Serge Rieger a passé toute une vie à étudier les parlers alémaniques et franciques traditionnels d’Alsace. Il en a même fait son second métier. Cela fait plus d’une dizaine d’années que ce personnage bien connu d’Alsace du Nord intervient auprès des enfants des écoles primaires de la région, principalement entre Haguenau et Wissembourg, pour promouvoir la langue et chanter ses comptines. 

Profitant de sa petite notoriété dans la sphère alsacophone, il lance un
appel : il recueille, dans tout le Bas-Rhin, des textes originaux écrits en alsacien. Des échantillons du quotidien plutôt rares dans les recueils, comme des mots d’excuse, des lettres d’amour ou des faire-part de mariage. Depuis le début de son opération le mois dernier, il a déjà reçu plus d’une centaine de documents.

Tous les témoignages sont bons à prendre

Des collectes sérieuses de textes en alsacien, il y en a eu un certain nombre au début du XIXe siècle. La plupart compilant des chants et des poèmes, mais trop peu s’intéressant aux usages de la langue dans la vie de tous les jours. « Je ne m’attends pas à recevoir des textes qui sont de l’ordre de la grande littérature, mais qui témoignent d’un instant, d’une époque ou d’un moment de vie. Pour l’instant je vais déjà devoir “déchiffrer” les textes, les archiver, puis les traduire, et enfin, éventuellement les transmettre à l’OLCA (L’Office pour la Langue et les Cultures d’Alsace et de Moselle) », explique-t-il. 

Pour plus d’informations et l’envoi des textes : serge.rieger58@gmail.com

CONTENUS SPONSORISÉS