Coronavirus : Les Alsaciens pourront faire leurs courses en Allemagne

Dès samedi 17 octobre, le Grand Est sera classé "zone à risque" par l'Allemagne. Voilà ce qui change pour les Alsaciens.

0
1250
Rautenstrauch-Joest-Museum, Köln

Mise à jour vendredi 16 octobre à 16h : 

Le Bade-Wurtemberg, la Sarre et la Rhénanie-Palatinat, les trois Länder frontaliers de la région Grand Est, ont pris la décision d’accorder une dérogation de 24h aux Alsaciens et Mosellans, pour qu’ils puissent y faire leurs courses ou y effectuer leurs loisirs. Cette dérogation permettra aux frontaliers de passer la frontière sans présenter de test Covid négatif et sans obligation de quarantaine.

Le communiqué officiel des trois Länders à télécharger en cliquant ici


Au même titre que les autres régions de France, le Grand Est vient d’être placé en zone à risques par l’Allemagne. Cela prendra effet samedi 17 octobre à minuit (soit dans la nuit de vendredi à samedi).

Voilà ce que cela change pour les Français selon l’Ambassade de France à Berlin

  1. Obligation de passer un test gratuit de dépistage dans les 72h après son entrée sur le territoire allemand (les informations pour passer ce test en Allemagne sont disponibles ici.) OU de présenter un test PCR négatif effectué moins de 48h avant l’entrée sur le territoire allemand et rédigé en allemand ou anglais.
  2. Dans l’attente de passer le test et d’en obtenir les résultats : obligation de se placer en auto-quarantaine dès son arrivée en Allemagne en rejoignant directement son domicile ou son lieu de séjour et en minimisant les contacts. Pour mémoire, en cas de non-respect de l’obligation de quarantaine, la sanction peut aller jusqu’à 2 ans d’emprisonnement.
  3. En cas de séjour en Allemagne, obligation de se déclarer auprès des autorités sanitaires allemandes de son lieu de séjour. Le moteur de recherche de l’autorité sanitaire la plus proche est disponible ici. Le non-respect de cette obligation est également sanctionnée par une amende financière lourde.
  4. Obligation de signaler aux autorités sanitaires allemandes de leur lieu de séjour toute apparition de symptôme lié au Covid-19 durant les 14 jours après l’entrée sur le territoire allemand, même en cas de test négatif.
  5. En cas d’entrée en Allemagne par un moyen de transport commercial (voie aérienne, maritime, ferroviaire ou routière), les voyageurs ont l’obligation de remplir une fiche de débarquement (formulaire disponible notamment en français ici). Les voyageurs mineurs doivent faire remplir cette fiche de débarquement avant leur voyage par une personne disposant de l´autorité parentale. En cas de fausse déclaration, la sanction est de 25 000 euros.

Le passage de la frontière sera réservé aux travailleurs transfrontaliers, aux élèves scolarisés du côté allemand, aux personnes suivant des examens médicaux en Allemagne et aux familles qui vivent de part et d’autres de la frontière.

Il n’y a aura pas de contrôles systématiques et la frontière restera ouverte.