Connaissez-vous les tumuli alsaciens ?

L’association Guerres Historiques propose le 12 septembre une reconstitution avec chevaux dans la forêt du Hesselbusch à Seltz. Le public y découvrira le lointain passé nord-alsacien, de l’âge du bronze aux Mérovingiens, en passant par les Romains.

2138

L’association a été créée en 2015, elle est basée à Drusenheim et compte une cinquantaine de membres.

Ils sont spécialisés dans les reconstitutions, portant sur les aspects de la vie militaire et civile, de l’Antiquité à la période contemporaine. Les principales activités des membres sont l’artisanat, la recherche bibliographique, la création de tenues et de matériel. Après s’être intéressés au nord de l’Europe, depuis quelque temps, ils se consacrent essentiellement à l’Histoire locale.

Les tumuli, des témoins du passé peu connus

Cette année, pour la 1ère fois, l’association propose une reconstitution avec chevaux sur le sentier des tumuli de Seltz. Celui-ci a été tracé entre les sépultures de populations celtiques qui ont vécu en grand nombre dans la région à partir de 1500 avant l’ère chrétienne jusqu’à l’invasion par les légions romaines dès 58 av. J.-C. Les Celtes avaient pour coutume d’enterrer leurs notables dans des caveaux, que l’on découvre grâce aux renflements de la terre en surface : les tumuli. Ceux-ci sont plutôt rares en France, mais une centaine a été recensée dans les environs de Seltz.

« La forêt de Haguenau est considérée comme la plus grande nécropole tumulaire d’Europe ! Ces amas de terre sont là depuis 3000 ans, mais souvent, les gens ne savent pas à quoi ils correspondent. Au musée Krumacker de Seltz, on peut voir une reconstitution concrète d’une telle tombe », explique Antony Ahmed-Yahia, le président de l’association.

Cette reconstitution est le fruit de recherches très poussées

Pour préparer l’événement, les membres de l’association ont tout d’abord défriché les tumuli, comme ils le font chaque année, et chacun fabrique son costume.

« Nous créons nos équipements en nous basant sur des objets d’époque qui ont été retrouvés. Nous faisons beaucoup de recherches et nous essayons de suivre les méthodes de nos ancêtres. Par exemple, nous préparons les costumes avec des teintures faites à base de plantes », poursuit Antony. Ainsi, ce samedi, de 10h à 19h, des guerriers francs à cheval, de riches hommes de l’âge du bronze, des légionnaires romains de 79 apr. J.-C. et des Alamans de 400 apr. J.-C. attendront le public à Seltz, pour un bond dans le passé.

Les enfants pourront également parcourir le sentier à dos de poneys, grâce à un partenariat entre l’association et le centre équestre de Herrlisheim, Rand’Okla.

CONTENUS SPONSORISÉS