Confinement : va-t-on enfin consommer local ?

S’il y a bien un point positif qu’on retiendra de cette triste crise sanitaire, c’est qu’elle engendre une prise de conscience et un changement de consommation chez un bon nombre de citoyens. Bien que la culture de l’achat local était déjà ancrée sur le territoire alsacien, elle n’a fait que se renforcer depuis quelques semaines.

0
808

On a vu la queue à l’entrée des super et hypermarchés, mais ce dont on a moins parlé, c’est de celle pour pouvoir aller faire ses achats à la ferme.
Depuis le début du confinement, les producteurs locaux ne chôment pas. Les consommateurs ont rapidement compris qu’il serait plus simple de se fournir directement dans le village voisin en produits de première nécessité. Peu à peu, ils prennent conscience de l’importance de ces exploitations locales.
Alors, les producteurs ont vite dû s’organiser : commande par téléphone, vente à emporter ou même livraison. De quoi préparer ses repas avec des produits locaux et de saison, même en étant confinés.
Même les grandes enseignes de distribution se sont engagées fin mars, à la suite de l’appel du Ministre de l’Economie, à s’approvisionner en produits frais exclusivement français.

Et si cette pandémie était le point de départ d’un nouveau mode de consommation, des villes et villages de demain ? 

C’est l’espoir partagé par Mathieu Kleinhentz et Coralie Rupp. Installés depuis quelques mois dans le secteur de Haguenau, ils ont créé une plateforme – « une place de marché en ligne », dirait Mathieu – pour permettre aux producteurs d’y vendre directement leurs produits. « Cela leur évite de devoir créer leur propre site e-commerce, plutôt fastidieux à gérer ». Ce projet, c’est Cœur Fermier.

Pour venir en aide à ces fermes en cette période compliquée, le couple a décidé de mettre sa plateforme à disposition de ces producteurs gratuitement, et sans engagement, jusqu’à la fin du confinement. « L’inscription prend moins d’une demi heure », rassure Mathieu.

Une fois ses produits ajoutés, chaque ferme n’aura qu’à partager le lien de son « stand » directement sur ses réseaux sociaux. Les consommateurs n’auront plus qu’à commander en ligne, et à venir récupérer leur panier à la ferme. Ils pourront également se rendre directement sur le site www.coeur-fermier.com, y entrer leur code postal et trouver les fermes les plus proches de chez eux.

Ce drive a pour but de faciliter la vie des exploitants et des consommateurs. « La gestion des stocks en ligne est très simple », précise Mathieu. « Chaque ferme aura sa propre boutique en ligne, et aura totalement la main dessus ».

Le site Cœur Fermier continuera d’évoluer selon les besoins des producteurs et des consommateurs.

Les fermes et producteurs intéressés par ce système de drive peuvent contacter Mathieu Kleinhentz au 0634133525 ou par mail à infos@coeur-fermier.com