Confinement : C’est aujourd’hui que nous écrivons l’histoire

Elle prend source à chaque instant et chacun y participe. À Haguenau et à Brumath, des initiatives proposent de recueillir nos témoignages pour se rappeler plus tard de ce que la pandémie aura malgré tout apporté de positif dans nos vies : une page d’histoire que nous vivons collectivement.

0
282

Dans le futur, nous étudierons 2020 pour raconter ce que nous y avons vécu : une période où quelque chose d’inédit nous a tous animés d’un seul chœur. Et demain, les livres d’histoires n’attendront que d’être remplis de nos témoignages, de nos réflexions, de cette humanité solidaire alors que nous étions tous séparés, confinés chez nous. Chacun à notre échelle nous pouvons lever la voix pour faire résonner cette réalité hors du temps.

  • MÉMOIRE COLLECTIVE HAGUENOVIENNE

La Ville de Haguenau lance un appel à témoignages. Toutes les contributions sont les bienvenues pour enrichir son histoire.

« Les générations futures s’informeront sur cet événement par le biais de vidéos, de textes, d’articles divers, mais ce qui permettra de rendre cet événement historique plus réel, ce sont les témoignages des confinés, vos témoignages. Les archives municipales conservent les documents administratifs et historiques de la ville, ainsi que des archives privées : journaux intimes, lettres, poèmes, dessins. Ces documents nous permettent de découvrir l’histoire d’une manière vivante et sont des compléments fabuleux aux livres d’histoire.

Comment faire ?

Les témoignages sont à envoyer par mail, à archives@agglo-haguenau.fr. Vous pouvez poser vos questions à cette même adresse.
Tout le monde peut participer et tous les modes d’expression sont les bienvenus : récits, photographies, chansons, dessins, dictons, journaux de bord, BD, chroniques…

Le recueil de ces témoignages et de ces documents se fait sous la forme de don d’archives privées. Une attestation de prise en charge sera délivrée par la suite. Les objets et les documents originaux pourront également être remis à la réouverture des archives. Le service continuera également à collecter tout témoignage relatif au déconfinement et au retour progressif à la normale. Vos contributions seront conservées dans les fonds d’archives de la ville et viendront enrichir la mémoire collective. Elles pourront également être valorisées et publiées sur les supports de la Ville (dans le magazine Haguenau Info Mag, sur le site de la Ville, faire l’objet de publications sur les réseaux sociaux…). La seule règle à suivre dans la rédaction et la création de ces documents, est le respect de soi et des autres. »

  • LE FILM DU CONFINEMENT

Vous souhaitez faire passer un message, partager votre quotidien ou vos activités ? Improvisez-vous réalisateur/réalisatrice et envoyez vos vidéos de confinement au Mégarex d’Haguenau. « Le but, c’est aussi de garder un lien avec nos spectateurs, leur rappeler qu’on pense à eux pendant ces temps d’incertitude », explique Phillipe Wernert, directeur du cinéma. Par messages privés sur leur page Facebook, les membres de l’équipe vous invitent à faire valoir votre humble contribution de la manière et sur le ton que vous aurez choisi. Ces petites vidéos seront ensuite assemblées, et le film — fruit de cet exercice commun — sera révélé sur les réseaux sociaux dès la fin du confinement. Si le résultat le permet, il sera même diffusé directement en salle !

« Ce qui est certain, c’est qu’avec le bouleversement des sorties au cinéma, on ne pourra pas rouvrir du jour au lendemain, même après le confinement […] Dans toutes les salles du pays, on estime qu’on pourrait perdre jusqu’à 50 % des entrées sur l’année 2020 ». Donc pendant cette période où l’industrie cinématographique est également paralysée à toutes ses échelles (autant pour les studios de production que les réseaux de distribution), c’est à vous de créer !

PS : Ajoutez la mention « J’autorise Megarex à utiliser et à diffuser mes images » dans vos messages sur facebook en même temps que l’envoi des vidéos pour qu’elles puissent être utilisées.

 

  • LE JOURNAL DU CONFINEMENT

Dans le même registre d’initiative, à Brumath, l’idée du journal de confinement vient de Laure, qui s’occupe du secteur jeunesse de la médiathèque de Brumath. Confinée avec ses enfants dans un appartement, elle raconte alors à ses collègues qu’elle leur fait remplir un « carnet de bord » pour les occuper : « Collectivement nous avons trouvé l’idée géniale, à la fois en tant qu’activité pédagogique que pour le souvenir que le carnet laisserait en soi, explique Sarah Laurey-Dettling, directrice de la médiathèque. Lorsque nous avons voulu faire de même, et faire connaitre cette nouvelle animation, l’archiviste nous a contactés pour nous proposer une collaboration. »

Comment vivez-vous le confinement ? Quelle est votre vision de cette pandémie ? Dessins, photos, vidéos, écrits… autant de façons de recueillir votre ressenti avant, pendant et après le confinement. Enfant, ado ou adulte, chacun concourt dans sa catégorie. « Surtout, laissez libre cours à votre imagination ! » Le témoignage le plus original de chaque catégorie sera récompensé par des livres (forcément !), et l’intégralité du recueil sera exposée une fois le confinement terminé. « Parce qu’aujourd’hui est la mémoire de demain pour les générations futures » vos compositions seront ensuite transmises aux Archives municipales pour conservation.

Pour participer, merci d’envoyer votre production par courrier à la Médiathèque Les Triboques située 9 rue Jacques Kablé à Brumath ou par email à mediatheque.brumath@agglo-haguenau.fr

 

Si vous ou entendez parler ou organisez-vous même d’autres initiatives du genre, n’hésitez pas à nous contacter via  info@maxi-flash.fr ou via notre page Facebook. En attendant de pouvoir vous lire, prenez soin de vous et de vos proches et restez chez vous !