Changement d’air pour Alexis Heintz

Le petit gars d’Aschbach était venu se relancer à Haguenau après la fin de son aventure avec l’AS Nancy-Lorraine. Cette fois, cap au nord, vers la D1 luxembourgeoise et l’US Mondorf.

0
258

L’histoire n’aura pas duré longtemps. Arrivé l’été dernier après s’être vu refuser l’accès au monde pro à l’ASNL, Alexis voulait se ressourcer chez lui, en Alsace, au FRH.

Une grave blessure à la cheville l’a d’abord mis sur le carreau pour trois mois, et après son retour, pas plus de sept ou huit matchs dans un championnat stoppé net par la crise Covid-19. « Une année tronquée et à oublier pour moi… », soupire Alexis, 21 ans le 24 juin prochain, depuis sa maison d’Aschbach. « Je travaille avec un groupe d’agents, basé au Luxembourg, et pendant le confinement, on a fait tourner une vidéo aux clubs. J’ai pu faire le choix de l’US Mondorf, un club de milieu de tableau. »

Un championnat pour vraiment s’étalonner

Alexis Heintz rêve toujours de haut niveau. S’il n’a pas dégoté de réel contrat pro, il avait vraiment envie de tenter cette expérience, pour plusieurs raisons.

« Déjà, je voulais me rapprocher de ma copine, qui vit à Metz. Donc là, je cherche un appartement dans le coin de Thionville. Ensuite, j’ai voulu changer d’air, mais en même temps c’est un championnat qui est très regardé. J’y vais pour faire mes preuves et m’en servir comme tremplin. Il y a six, sept grosses équipes, qui jouent la coupe d’Europe quand même. Le reste, selon les années, c’est du niveau N2, N3. Mondorf, c’est un peu comme Haguenau. Ça ne va pas jouer le haut de tableau, mais c’est un club solide. J’arrive dans un monde que je ne connais pas, mais toute ma famille me soutient, et je vais retrouver Faradji Taarimte, qui devait signer au FRH l’été dernier, mais qui a eu un problème de contrat. En tout cas, j’ai beaucoup de copains qui m’ont dit que le niveau était très bon au Luxembourg. »

À charge pour Alexis de maintenant faire décoller sa carrière après malheureusement une parenthèse haguenovienne qui ne lui aura pas permis de montrer ce qu’il a sous le crampon.