Cercles de femmes

Une fois par mois, Laure Werlé accueille une dizaine de femmes à La Wantzenau, afin qu’elles puissent échanger et s’écouter sur des sujets qui les touchent au quotidien.

0
282

Engagée dans le développement personnel depuis plusieurs années, Laure Werlé s’est rendu compte avec du recul que toutes les références de son enfance étaient masculines. « J’ai remarqué que je portais moi-même des jugements sur le féminin en général. J’étais un garçon manqué, je rejetais ma part féminine, car je pensais que la vie était plus simple pour les garçons ». Soucieuse de résoudre ce problème, elle désirait avant tout « retrouver la beauté d’être femme ». Une démarche personnelle qui lui a beaucoup apporté, au point de vouloir la partager avec d’autres femmes.

La beauté d’être femme

Voilà pourquoi depuis le 28 septembre 2018, elle organise des cercles de femmes à La Wantzenau. « Ce sont des réunions entre femmes dans lesquelles nous sommes assises en cercle, chacune à une distance égale des autres et du centre. Ainsi, nous sommes toutes au même niveau : la parole et le témoignage de chacune d’entre nous ont de la valeur ».

Dans ces cercles de femmes, différents thèmes autour du féminin sont abordés.
« Souvent, je demande aux participantes d’écrire un thème qui leur tient à cœur sur un papier, et nous tirons l’un d’eux au sort. Certains thèmes reviennent souvent : le cycle, la confiance en soi, le corps de la femme, le bien-être au féminin ou encore les femmes entrepreneuses » explique Laure. « Nous parlons aussi de sororité : l’équivalent de la fraternité, le soutien entre les femmes, car souvent celui-ci manque dans les milieux très féminins ».

Un lieu d’écoute et de confiance

Dans ce cercle de femmes, quelques conditions sont à respecter : la confidentialité, qui « permet des échanges profonds », l’écoute : «la personne qui parle a un objet de parole et toutes les autres l’écoutent tant qu’elle ne l’a pas transmis à la suivante. Elle ne sera jamais interrompue»; et l’expérience : « il s’agit vraiment de raconter sa propre expérience par rapport au thème abordé et de se confier ». À cette prise de parole s’ajoutent également des activités qui diffèrent selon le sujet : danse, écriture, modelage. « C’est festif et joyeux, l’idée est de redécouvrir le plaisir d’être dans ce corps de femme et de retrouver cette sagesse que l’on a déjà en nous ».

Derrière ces rencontres, Laure ne veut véhiculer aucune revendication. « Ce n’est pas contre les hommes au contraire, il s’agit simplement d’aider les femmes à être bien dans leur corps ».

Depuis le mois de septembre, des femmes de tout âge s’inscrivent à ces cercles de parole et partagent ainsi leurs vécus. Ces rencontres ont lieu une fois par mois et sont gratuites sur inscription. La prochaine aura lieu le 21 décembre.

Informations et inscriptions :
www.laurewerle.com Julie Helwing