11.3 C
Haguenau
vendredi 25 septembre 2020

Christophe Hecker : « La relance économique se fera avec des...

Un Alsacien sur deux passe par un courtier pour un prêt immobilier, 37 % finalisent, et même 67 % pour les 18/34 ans. Sur...

Laura Weissbecker, son rendez-vous avec Harvey Weinstein

Dans l’un des chapitres de votre ouvrage, vous racontez comment un producteur vous accueille en maillot de bain dans la chambre d’hôtel de son...

Stéphane Brogniart, le Vosgien qui traverse les océans

D’où vous est venue l’idée folle de traverser les océans à la rame ? Avec mon équipe, c’est un défi qui nous semblait impossible. C’est...

Thierry Pouillaude, « On redémarre ensemble »

Comment Agile Business traverse-t-elle cette crise sanitaire ? Comme tout le monde, nous avons pris un coup de massue, car les magasins ou les marques...

Disparition de Bernard Stalter, président de la chambre des métiers d’Alsace...

Il était connu pour sa longue moustache et son grand dévouement pour les métiers de l’artisanat. Bernard Stalter, président de la chambre des métiers...

« Nous sommes tous les soldats d’une seule et même armée...

« L’Alsace souffre. L’Alsace se trouve au milieu du brasier. Aujourd’hui loin d’elle et me rappelant les souffrances que notre région a enduré par le...

Élodie Contino, Les jolis aléas du Nouveau Monde

C’était le bon moment pour vous lancer ? Oui, j’ai notamment travaillé dans l’entreprise familiale de confection de textile et chez Labonal, j’ai été responsable...

Gayane Ishkhanyan, Elle écrit de la poésie pour guérir ses...

« Dès le premier atelier, j’ai partagé ma vision de la poésie avec les élèves », explique Gayane Ishkhanyan. Et cette vision est née de sa passion pour l’écriture quand elle était enfant en Russie. Depuis, la jeune arménienne vit en France, elle est devenue assistante d’éducation à Haguenau et maman. Nous avons trouvé quelques instants pendant que son bébé dormait pour parler de son recueil La Sortie de nos pensées.

Denis Lévy-Soussan, En sortant de l’école du respect

Vous avez passé deux ans à Wissembourg, avez-vous de bons souvenirs de la région ? Oui, ce fut bref, mais très formateur à ce métier...

Olivier Claudon, Seul dans la ville

Pourquoi écrivez-vous des romans ? J’écris depuis longtemps. J’aime imaginer des endroits différents, des époques différentes. Courir dans les rues de Strasbourg en 1939, c’est...
- Publicité -

LES PLUS POPULAIRES

Allemagne : le code de la route a changé

Jusque-là, se faire flasher en Allemagne pour excès de vitesse n’effrayait pas tellement les français. Il faut dire que les contraventions étaient bien en-deçà...
- Publicité -
X