Brumath – Quand l’architecture s’invite en forêt

Dans le cadre des Journées de l’architecture, la quatorzième édition du Land’Art a débuté le mardi 5 octobre à Brumath, en partenariat avec l’INSA. Une cinquantaine de ses étudiants ont réalisé en moins d’une semaine de nombreuses créations à l’aide de matériaux naturels sur le thème du « Vivre ensemble ».

246
Les créations seront visibles jusqu’à l’année prochaine / ©DR

Les étudiants, en deuxième année d’architecture à l’INSA, étaient encadrés par Anke Vrijs, plasticienne et professeur passionnée. Au terme de cette semaine de création, ils ont présenté une vingtaine d’œuvres au public le samedi 9 octobre.

Aussi longtemps que la nature voudra les conserver, les créations seront visibles jusqu’à la prochaine édition le long du sentier « D’ici et d’ailleurs », long de 2,7 km en forêt de Brumath.

Le land art, un art contemporain naturel

Les étudiants avaient une seule contrainte : construire toutes les créations à l’aide d’éléments naturels trouvés sur place. Seuls de la ficelle et du fil de fer leur ont été remis.

Certains ont construit des escaliers, d’autres un pont, une arche ou encore une boîte flottante. En formes géométriques ou non, toutes les créations sont conçues pour s’ancrer parfaitement dans la nature. Une bonne manière pour les étudiants de s’approprier les lieux, réfléchir à une architecture qui respecte l’environnement et stimuler leur créativité.

Retrouvez des photos de l’inauguration et des œuvres sur la page Facebook de Brumath : www.facebook.com/brumath67

Une cinquantaine d’étudiants ont participé à l’opération / ©DR

CONTENUS SPONSORISÉS