Brumath invite l’Iran

Comme chaque année, la ville de Brumath invite ses habitants à visiter un pays. Après le Brésil et la Suède, c’est l’Iran qui sera mis à l’honneur du 29 janvier au 23 février 2019.

0
92

Brumath propose cette année de découvrir pendant près d’un mois les traditions iraniennes peu connues des Européens. La ville a choisi de laisser carte blanche à Narguès Klein, Iranienne, membre de l’association Strass’Iran et habitante de Brumath depuis de nombreuses années, pour partager l’histoire de son premier pays.

Elle mettra à l’honneur différentes facettes culturelles de ce grand pays et ses différences notables avec l’Europe. « Arrivée en France il y a plus de 30 ans, je vis un choc culturel au quotidien », rit Narguès Klein.

Calendrier et fêtes iraniennes

« En Iran par exemple, on utilise trois calendriers ! Le calendrier persan, dans lequel nous sommes en 1397, le calendrier arabe et le chrétien. » Les Iraniens fêtent Nouvel An le 1er jour de printemps. C’est Norouz, ou jour nouveau. Une autre grande fête familiale est appelée Yalda et a lieu aux environs du 20 décembre.
« Nous mangeons notamment des spécialités de l’Iran : des fruits secs puisque c’est le premier producteur mondial, des grenades, et même des pastèques en hiver ! Le pays est si étendu qu’on a les quatre saisons quand on veut ! »

Langue et littérature iranienne

«Le persan a été influencé par les langues indo-européennes : certains mots sont très proches», poursuit Narguès. «Les lettres sont les mêmes que l’écriture arabe, mais il y a plus de caractères et plus de sons en Iran. Et la calligraphie iranienne est très jolie : elle est réalisée avec de l’encre noire et du roseau.» Un atelier de calligraphie* sera proposé le 30 janvier à la médiathèque de Brumath, par Nina Faramarzi. Iranienne et étudiante à Strasbourg, Nina est avant tout professeure de danse et animera dans la foulée une initiation à la danse persane* à la Fibule. Le 31 janvier, Brumath partira à la découverte de cinq poètes persans de renommée : Ferdowsi, Molana, Nezami, Hafez et Saadi.

Expositions, spectacles et concerts

Peintre et illustratrice, Maryam Amir-Ebrahimi présentera ses peintures sur le thème de la grenade. À ses côtés, Parisma Chegini, étudiante en art du spectacle à l’Université de Strasbourg exposera ses photographies de Téhéran, à la médiathèque. « Parisma a réalisé un spectacle de marionnettes à partir de La légende de Zal, l’un des plus grands poèmes de la littérature iranienne, et dont je m’inspire beaucoup au quotidien», nous confie Narguès Klein. Ce spectacle aura lieu le 30 janvier à 16h à la médiathèque*.

Regards sur l’Iran, c’est aussi un concert du trio Espersan qui mêle la musique iranienne moderne et traditionnelle, le 1er février, ainsi que de Manushan, le 9 février, un groupe de pop-rock iranien, à la Fibule. Le programme complet est à retrouver sur www.brumath.fr   

* sur inscription à la Médiathèque 03.88.52.52.87