Bœuf musical et culturel

Ce week-end, Hoerdt sera à nouveau le théâtre de musique, danse et conte de la région et du monde : c’est le retour du festival Music’in Music’août.

0
84

Partage et convivialité sont les maître-mots du festival Music’in Music’aout depuis maintenant quatorze ans à Hoerdt.

Créé en 2005 par Roland Engel, Sylvain Piron et Gilbert Greiner (alors pasteur du village), il rassemble chaque année trois langues et trois cultures autour de la musique, du conte et de la danse : leur langue natale, l’alsacien ; celle qu’ils ont apprise à l’école, le français ; et une troisième invitée.

Trois langues et cultures réunies

L’objectif n’a pas changé, et conquis toujours un public nombreux : « faire la fête, chanter, danser et jouer ensemble sur les musiques de toutes régions ». Vendredi 2 août, la chanson est à l’honneur à l’espace Heyler. On entendra successivement de la chanson française avec Acoustique Café ; mais aussi des chansons en langue régionale avec Isaka qui posera ses mélodies sur les textes des poètes alsaciens. Puis place à la chanson des îles avec les invités Jean-Pierre, Marie-Angélique et Marie France qui partageront leur passion pour le zouk, le reggae et d’autres styles musicaux plein d’histoires.

Ouverture sur le monde

Music’in Music’août, c’est aussi une soirée dansante traditionnelle le samedi soir dans le jardin du presbytère. « Il y a toujours cette idée d’ouverture sur toutes les formes d’expression possible, et cette idée qu’il faut écouter la langue de l’autre, même si on ne la comprend pas très bien » souligne Roland Engel, chanteur.

Dimanche, un défilé en musique dans les rues du village annoncera le début du traditionnel culte protestant, qui cette année encore se montrera « déconcertant » et festif. Il sera animé par les musiciens du festival et la chorale Ste Cécile. La fête s’achèvera avec un concert de clôture en trois langues et de nombreux artistes.

Après 14 ans, Music’in Music’Août, continue de grandir tout en restant un festival à taille humaine, pour continuer de découvrir et de s’ouvrir sur le monde.