BMW XM, nouvelle ère

Fin 2021, BMW lançait une petite bombe dans le microcosme des automobiles de légende. L’Hélice présentait en effet un concept électrifié arborant la mythique lettre d’or « M » . Il s’agit du SUV XM, qui sera bel et bien décliné en grande série, une première depuis 1972. Cinquante ans après la création du département sport de BMW, une nouvelle page est en passe d’être écrite.

219
© BMW

BMW sait célébrer les anniversaires ! Il y a cinquante ans, en 1972, le constructeur bavarois inaugurait son département sport, baptisé « M » pour Motorsport. Le Salon de Genève d’alors avait pu accueillir le premier modèle sorti de cet atelier qui allait entrer dans la légende. Il s’agissait de la BMW Turbo, un concept qui préfigurait la BMW M1 commercialisée par la suite de 1978 à 1981. Le succès ne fut pourtant pas au rendez-vous immédiatement. La M1 servait davantage de vitrine technologique en ouverture des Grands Prix de Formule 1 que d’attrape-client.

Cinq décennies plus tard, l’aura du label est devenue puissante, reposant sur des noms restés dans l’histoire comme l’éternelle M5 E39. Bien sûr, cette légende s’est construite sur la qualité des moteurs thermiques issus des usines bavaroises. C’est donc avec une certaine excitation qu’a été reçue la présentation en grande pompe d’un nouveau modèle M, programmé pour l’anniversaire du département sport. Et BMW n’a pas fait les choses à moitié : électrifié, le nouveau venu sera le premier modèle 100 % M sorti depuis 1972 ! Une page se tourne, une autre s’écrit.

© BMW

Le baroque du futur

Difficile d’aborder une telle proposition sans évoquer son style magistral. Le XM a pour objectif de redéfinir la griffe esthétique de la marque allemande.

Les nasaux, qui faisaient déjà forte impression, se font encore plus volumineux, et sont mis en valeur par un cerclage de LED. Les lignes sont musculeuses et la silhouette, dans son ensemble, dessine une sorte de panthère robotique. L’arrière est encore plus torturé avec un hayon comme taillé dans un bloc d’acier trempé, des échappements en losange et une signature lumineuse qui semble donner vie à l’ensemble. Le XM ne fait pas dans la finesse et impose sa puissance naturelle. Certains trouveront ce nouveau style un peu trop baroque et futuriste à la fois, mais il est sûr que personne ne restera indifférent. La version de série devrait d’ailleurs s’avancer avec des lignes assagies, afin de rendre ce XM plus fréquentable.

Monstre en puissance

À l’intérieur, l’ambiance est un sublime mélange entre classicisme et modernité, avec l’omniprésence du cuir qui s’associe parfaitement aux dernières avancées technologiques, aussi bien en termes d’affichage (une immense dalle tactile regroupe l’instrumentation et le système d’info-divertissement) que d’aides à la conduite.

Sous le capot, le XM ne fait pas non plus dans la dentelle puisqu’il s’agit tout simplement du modèle M le plus puissant de l’histoire. Le train roulant associe en effet un énorme V8 turbo à un bloc électrique déchaîné. La puissance totale atteint 750 ch pour 1 000 Nm de couple.

Le XM écrase ainsi la concurrence, représentée notamment par le Lamborghini Urus (600 ch) et l’Audi RS Q8 (650 ch). Même si les performances n’ont pas encore été dévoilées, on peut tabler sur un 0 à 100 km/h avalé en moins de 3,5 s. Pas mal, pour un beau bébé de plus de 2,5 t !

BMW n’a pas encore annoncé les tarifs de son nouveau monstre qui prendra la route d’ici fin 2022, mais une facture à plus de 200 000 € n’est pas à exclure.

©BMW

CONTENUS SPONSORISÉS