Bischwiller – Une troisième Libellule se pose sur la ville

Fin 2021, dans le cadre du dispositif Commune nature, Bischwiller a obtenu sa troisième Libellule. Celle-ci récompense la ville pour l’attention portée à la biodiversité et à la qualité de l’eau.

144
Le maire, Jean-Lucien Netzer, a félicité ses équipes pour les efforts entrepris pour obtenir la troisième Libellule

Commune nature est une distinction portée par la Région Grand Est et l’Agence de l’eau Rhin-Meuse. Selon le niveau atteint et après un audit, les villes peuvent obtenir jusqu’à quatre Libellules. La troisième honore la conduite plus environnementale dans la gestion de la voirie, des espaces verts et autres espaces publics : « Par exemple, lorsqu’on coupe un arbre mort ou vieillissant, on en plante un ou deux autres! Nous avons aussi supprimé les produits phytosanitaires et les produits anti-mousse, et procédons à des désherbages mécaniques ou à l’eau chaude », explique Franck Groccia, du centre technique. Pour désherber les caniveaux sans produit chimique, la ville s’est dotée d’une nouvelle balayeuse, en partie subventionnée par l’Agence de l’eau Rhin-Meuse et la Région Grand Est.

Un retour au naturel

Des principes de gestion différenciée et des actions de préservation de la biodiversité et de la restauration des ressources en eau ont également été mis en place : « Nous traitons les espaces différemment selon les endroits. Pour la tonte, nous portons une attention particulière au centre-ville, mais ailleurs, la tonte se fait une fois par an. Il y a un retour au naturel, bénéfique aux insectes et aux oiseaux. Concernant les parkings, des enrobés drainants permettent une infiltration des eaux de pluie, qui repartent dans la nature », précise Franck Groccia. Fin 2021, les équipes qui œuvrent au quotidien dans cette démarche ont été chaleureusement remerciées par le maire, Jean-Lucien Netzer, lors de la remise officielle de la troisième Libellule. Les efforts entrepris se poursuivront au cours des prochaines années, conduisant, pourquoi pas, vers une quatrième et dernière Libellule.

La ville est désormais équipée d’une nouvelle balayeuse, plus performante et plus écologique / ©Ville de Bischwiller

CONTENUS SPONSORISÉS