Bischwiller récompensée pour ses efforts

Fin septembre, la commune de Bischwiller s’est vu remettre officiellement le label Territoires de commerce équitable. Elle fait désormais partie des 24 villes de France labellisées dont Lyon, Metz, Strasbourg et Saverne.

90
La remise officielle du label a eu lieu en présence, notamment, de Michèle Muller, première adjointe, Augustin Billetdoux, chargé de Plaidoyer et Partenariats chez Max Havelaar France, Jean-Lucien Netzer, maire de Bischwiller et Francis Kern, président de l’association Colecosol / ©Ville de Bischwiller

Le commerce équitable est principalement connu dans le cadre du soutien Nord/ Sud mais il s’étend également aux producteurs locaux. Sur proposition de Michèle Muller, première adjointe au maire, la ville de Bischwiller s’était engagée dans la démarche de labellisation Territoires de commerce équitable en février 2020. Quelques mois plus tard, elle a obtenu le label, qui valorise les collectivités mobilisées en faveur d’une économie plus juste et plus durable. Pour cela, la commune a respecté certains engagements, comme mettre en place un comité de pilotage multiacteurs, acheter des produits issus du commerce équitable ou promouvoir des actions d’éducation. Elle s’est aussi entourée de Colecosol, un collectif qui sensibilise le public à l’impact de sa consommation et l’encourage à se tourner vers des alternatives plus socio et écoresponsables. Le projet est porté par différents acteurs: la Fondation Sonnenhof, le lycée Goulden, la Société de gymnastique, le Club de l’amitié et le CASF.

Les actions se poursuivent

Diverses opérations ont déjà été menées. Par exemple, l’événement Vita’Cité a accueilli un stand pour la promotion du commerce équitable, les élèves du lycée Goulden ont créé un jeu sur ce thème, le Sonnenhof fournit le CMCO, la plus grande maternité alsacienne, en couches lavables faites de coton biologique et de chanvre. En septembre, dans le cadre de la semaine européenne du développement durable, la commune a également participé à un webinaire autour de la thématique de l’achat équitable dans les collectivités. La ville et ses partenaires continuent sur leur lancée : « Ce mois-ci, Colecosol s’est rendu à l’école Erlenberg pour des interventions pédagogiques sur le commerce équitable. Pendant la semaine du goût, du 11 au 17 octobre, un repas équitable est proposé à la Cafet de réinsertion du CASF, et le film Poumon vert et tapis rouge sera projeté le 27 octobre à 20h au Centre Claude Vigée », déclare Elsa Pfrimmer, cheffe de projet de développement urbain pour la ville de Bischwiller.

CONTENUS SPONSORISÉS