Bischwiller – Le Bois’Art de Mimi s’installe définitivement en ville

Après avoir occupé les lieux de façon éphémère pour les périodes de Noël et de Pâques, Huguette Acker s’est lancée. Elle a acquis les locaux sis au 10 rue Raymond Poincaré pour y proposer tout au long de l’année ses créations en bois.

600
Huguette Acker a relevé un défi en ouvrant sa propre boutique pour y vendre ses créations. / ©DR

« Pour moi, c’est un rêve qui se réalise », confie Huguette Acker, alias Mimi. Étant jeune, Huguette faisait partie des rares filles à suivre un apprentissage en ébénisterie. Elle s’est ensuite spécialisée dans la restauration de meubles anciens, mais, ayant des difficultés à se faire une place dans ce domaine, elle a finalement travaillé dans le commerce.

Il y a une dizaine d’années, à cause d’une maladie, elle a quitté le commerce, puis s’est à nouveau tournée vers sa passion, le bois.

En plus des restaurations, elle a commencé à créer des objets décoratifs en bois, faits essentiellement de matériaux de récupération. Elle les a vendus sur des marchés, ou dans sa boutique éphémère de Bischwiller, puis, motivée par les retours, elle a souhaité disposer de son propre magasin : « L’occasion s’est présentée à Bischwiller, là où était la boutique éphémère. C’était une idée un peu folle. Les démarches étaient longues. Nous avons passé énormément d’heures à tout retaper nous-mêmes avec mon mari. En même temps, je créais mes produits jusque tard le soir. C’était stressant, mais, les gens me soutiennent beaucoup, ça me touche ! », déclare Huguette.

À 45 ans, celle-ci se consacre aux restaurations de meubles le matin, tient la boutique l’après-midi. Elle compte aussi tenir un stand sur certains marchés de Noël, et envisage des ateliers pour adultes dans la boutique : « Des gens se sont montrés intéressés et, moi, j’adore rencontrer de nouvelles personnes, discuter », s’enthousiasme Huguette.

CONTENUS SPONSORISÉS