Bischwiller – De la salle de sport au salon…

L’association sportive SGB de Bischwiller poursuit la majorité de ses activités depuis l’annonce du confinement, en proposant à ses adhérents des séances de sport à distance.

0
413

Depuis mi-mars, les professeurs font preuve de motivation et de créativité, en réalisant de nombreuses vidéos et en proposant des séances virtuelles via Internet : « Les cours à distance sont compliqués en ce qui concerne la danse de salon, mais les autres activités ont continué, pour les adultes et pour les enfants. C’est important, pour pouvoir faire du sport, mais aussi pour garder le moral », explique Katia Hoff, la présidente de l’association.

Pousser les meubles à l’heure du cours

Les adhérents, parfois accompagnés de leurs enfants, assistent aux cours en projetant la vidéo ou la séance virtuelle sur leur ordinateur, tablette, téléphone ou télévision. Les vidéos durent entre 10 et 30 minutes, le temps nécessaire à une bonne pause, seul ou en famille, après le télétravail ou les devoirs. Cela leur permet de bouger, de partager un bon moment et de garder le contact avec le professeur. Par exemple, ils retrouvent Christine deux fois par semaine pour le Pilates et la méthode zen – gym douce, ou Peggy et Christophe pour la zumba et le fitness.

L’importance des nouvelles technologies en cette période

La présidente se dit fière de son équipe investie pour les 202 adhérents de l’association et de son important travail :tourner des vidéos et donner des cours à distance lorsque l’on n’y est pas habitué n’est pas facile. « Les nouvelles technologies ont été très utiles. Cela nous a permis de faire de belles choses malgré les épreuves. Les professeurs se sont mobilisés et je leur en suis reconnaissante. J’ai également eu des retours très positifs des adhérents. Dès que nous le pourrons, nous reprendrons nos activités normalement, tout en respectant les gestes barrières et les conditions demandées. Ce sera un plaisir pour tout le monde de se revoir ! », se réjouit Katia.