BDR Thermea France : précurseur de la pompe à chaleur

0
192

Jeudi 15 novembre, en présence de nombreux élus et acteurs du territoire, Thierry Leroy, président de BDR Thermea France, a inauguré le nouveau Centre d’Excellence « Pièces de rechange », et le développement du Centre de Compétence International « Pompes à chaleur » avec son laboratoire de Recherche et Développement sur le site industriel de Mertzwiller.

Dès les années 80, la première pompe à chaleur est produite sur le site de Mertzwiller. À partir de 2008, la production en série est lancée. Recherche et développement sont axés sur des produits performants répondant aux attentes actuelles et à venir des professionnels comme des utilisateurs : confort, économie d’énergie, réduction des émissions de carbone et des effets sur l’environnement en tenant compte du cycle de vie complet du produit. « Notre mission est de développer des produits à faible empreinte carbone et d’être reconnus comme la référence du confort thermique. Les nouveaux enjeux sont énergétiques et climatiques et sont aussi liés à la révolution digitale », affirme Thierry Leroy, président de BDR Thermea France.

Un acteur local historique

BDR Thermea France est le deuxième plus ancien industriel d’Alsace, la création de De Dietrich, acteur historique majeur de la région, datant de 1684. Et pour Thierry Leroy, « la région fait partie de l’ADN de l’entreprise ». Elle est, en effet, le deuxième employeur de la Communauté de communes du Pays de Niederbronn-les-Bains et du canton de Reichshoffen, et treizième employeur du Bas-Rhin. Sur le plan national, 81 % de ses fournisseurs et prestataires sont français dont « 21 % sont alsaciens », précise le président de BDR Thermea France.

BDR Thermea Group, dont le siège social est basé à Apeldoorn aux Pays-Bas, est un acteur mondial majeur dans le développement, la fabrication et la distribution de solutions et services durables pour le confort thermique et la production de l’eau chaude sanitaire, dans les bâtiments résidentiels et tertiaires. Il est le fruit de la fusion réalisée entre les sociétés Baxi, De Dietrich et Remeha. En 2017,  son chiffre d’affaires s’élevait à environ
1,7 milliard d’euros. Il est présent dans 82 pays et emploie 6 300 personnes. La France, deuxième marché du groupe en termes de chiffres d’affaires, est aujourd’hui au cœur de la stratégie de développement de BDR Thermea Group.

En juin dernier, les entreprises historiques Chappée, De Dietrich Thermique, Oertli Thermique et Radiateurs Industries ont été regroupées sous l’entité BDR Thermea France qui réalise un chiffre d’affaires de 412 millions d’euros et emploie 1 450 personnes. L’entreprise se compose de trois sites industriels et d’un centre logistique.

Celui de Mertzwiller emploie 800 salariés, s’étend sur une surface de dix hectares, et il accueille le siège social de la nouvelle entité juridique, le nouveau Centre d’Excellence « Pièces de rechange », le Centre de Compétence International « Pompes à chaleur » et son laboratoire de Recherche et Développement ainsi que le Centre d’Excellence International SAP/IT.  Il est le centre névralgique du développement de BDR Thermea en France.

Des pièces de rechange livrées en 24h chrono aux professionnels

Le Centre d’Excellence « Pièces de Rechange », dans un bâtiment flambant neuf, a fait l’objet d’un investissement de 6,4 millions d’euros. Il est dédié au traitement des commandes de pièces détachées. 22 000 articles y sont stockés. « De la réception à l’emballage jusqu’à l’expédition, la livraison est garantie sous 24h pour toute commande reçue avant 13h », indique le Directeur régional Est, Bernard Flesch. Il est aménagé afin de pouvoir expédier, en saison haute, plus de 2 000 commandes par jour. Une zone « supermarché » regroupe les références les plus demandées par les professionnels. Pour un service toujours plus performant, l’optimisation des espaces de rangement offre une accessibilité aisée pour faciliter le picking (étape de la préparation de commandes).

Un laboratoire pour booster l’innovation

Depuis 2017, tout le savoir-faire au niveau international en termes de recherche et développement, industrialisation, achats et marketing est concentré sur le site de Mertzwiller. En 2016, le groupe a investi 2,4 millions d’euros dans la construction d’une chambre acoustique, certifiée COFRAC. Ce laboratoire est le seul, en France, à disposer d’une double certification thermique et acoustique : « il permet d’aller plus vite et de ne pas dépendre de laboratoires extérieurs, l’objectif étant de maîtriser notre développement », explique Bernard Flesch. Par exemple, une chambre climatique permet de simuler différents climats et températures comme un climat tropical ou en bord de mer. En 2017, 40 000 heures d’essai ont été réalisées.

Des moyens pour atteindre des objectifs élevés

De nouveaux investissements sont prévus pour le Centre de Compétences International « Pompes à chaleur ». L’objectif est d’atteindre 8 % de parts de marché au niveau européen à l’horizon 2021 sur le marché des pompes à chaleur et augmenter ainsi son chiffre d’affaires de 175 %. Pour atteindre l’objectif, le groupe va allouer 50 millions d’euros entre 2018 et 2021, déployer 100 projets, mettre en place une nouvelle ligne de production pompes à chaleur et chauffe-eau thermodynamiques et construire de nouvelles chambres climatiques pour le laboratoire. En plein développement, une centaine de postes seront à pourvoir en Recherche et Développement.

L’industriel, l’un des sponsors officiels de l’équipe de hand-ball du Paris Saint-Germain, est aussi engagé dans différents partenariats, comme avec l’association sportive de Haguenau ou le lycée des métiers Heinrich Nessel à Haguenau ; il propose des formations dans le monde du chauffage et des énergies renouvelables. « Agir pour se développer est une chose, la façon d’agir en est une autre », souligne Thierry Leroy.