Batzendorf – Deux jeunes graphistes viennent en aide à la gendarmerie

Avec l’épidémie et les confinements à répétition, la gendarmerie de Haguenau a remarqué une hausse significative des escroqueries, des actes de malveillance ou encore des violences intrafamiliales. Pour y faire face, deux jeunes graphistes de Batzendorf, Johan et Quentin Steinmetz, ont été choisis pour réaliser une plaquette de prévention, en lien avec la gendarmerie.

615
Isabelle Dollinger, maire de Batzendorf, Johan et Quentin Steinmetz avec leur plaquette et le Major Bayen de la brigade territoriale de Haguenau / ©DR

Avec les restrictions sanitaires, les gendarmes ne pouvaient plus se rendre au contact direct de la population. Il a donc fallu trouver un autre moyen de faire de la prévention et passer des messages. Une plaquette, sur un support papier, avec des conseils et des numéros à contacter en cas de problème a été imaginée. Seul problème : la gendarmerie n’avait pas de graphistes sous la main.

C’est tout naturellement qu’Isabelle Dollinger, maire de Batzendorf, a mis en contact deux jeunes qui l’avaient aidé pendant la campagne municipale avec le Major Bayen, commandant de la brigade territoriale de Haguenau : « La mise en relation a été très rapide. On l’a rencontré, il nous a expliqué son projet en avril 2020 et nous nous sommes mis au travail. C’était une fierté de travailler avec eux et de se sentir utile. Le projet a été finalisé plus d’un an après. Ça a pris du temps parce qu’il a dû être validé dans les hautes sphères de la gendarmerie nationale. La CEA, qui imprimait la plaquette, s’est aussi ajoutée dans l’équation », complètent Johan et Quentin Steinmetz.

C’était une fierté de travailler avec eux et de se sentir utile.

Une belle expérience

Les deux frères jumeaux, actuellement en licence professionnelle d’infographie, ont travaillé ensemble et bénévolement plusieurs mois pour mener à bien ce projet. Plus de 10 000 exemplaires de la plaquette ont déjà été distribués en Alsace du Nord. Dans les mois qui viennent, elles devraient être diffusées dans toute la région. Après cette réalisation, les deux jeunes sont tournés vers l’avenir: « La gendarmerie nous a affirmé qu’elle nous recontacterait en cas de nouveaux projets. Madame la maire de Batzendorf également. »

Une plaquette de prévention rassemblant des conseils et des numéros utiles / © Johan et Quentin Steinmetz

CONTENUS SPONSORISÉS