Basket – Les Pinks voient la vie en rose

Ambitieuses, les basketteuses du d'ASA Féminin ont plutôt bien démarré leur championnat de N2. Impliqué dans son territoire, le club entend aussi soutenir des associations locales en s’inscrivant dans le cadre d’Octobre Rose avec un match un peu spécial le 30 octobre.

397

Quand on est une locomotive du sport féminin, on se doit d’être force de proposition dans le cadre d’Octobre Rose, un mois dédié à la lutte contre le cancer du sein. C’est un peu la réflexion qui a guidé Gilles Heinrich et le reste de l’équipe du Basket Club Nord Alsace, de Haguenau. Le vice-président en charge du sponsoring a été frappé de plein fouet par cette salle maladie : « Une de mes meilleures amies est décédée d’un cancer », se rappelle-t-il avec émotion. « Elle était adhérente de l’association Cœur des Sables, alors ça m’a paru naturel d’essayer de l’aider. »

Une soirée très animée

Cœur des Sables, emmenée par Stéphane Grandadam, propose ainsi des ateliers qui renforcent le confort des personnes atteintes d’un cancer (voir encadré). Pour lever quelques fonds, le BCNA a donc prévu autour du match de son équipe fanion (qui joue sous la bannière ASA) du 30 octobre contre Orly une première « Pink Night » (qui doit en appeler d’autres), avec tout un tas d’animations. « Déjà, on va décorer la Maison des Sports en rose : les lumières, des ballons, etc. Il y aura une tombola, des t-shirts, un stand de maquillage tenu par Candice Mack ainsi qu’un espace photomaton. Pendant le match, les temps morts seront animés par des danseuses. » Pour la restauration, les classiques intemporels de la gastronomie sportive seront au rendez-vous : tartes flambées et knacks. Normalement, cela suffit au bonheur des spectateurs.

Pour ce qui est de la tombola, il y aura une montre à gagner (de chez Montre&Co), ainsi que des bouquets de fleurs fournis par Happy et Demet, deux fleuristes de Haguenau.
« Tous nos partenaires de la soirée ne prennent pas un centime », prend soin de préciser Gilles Heinrich, qui espère que la jauge des 800 spectateurs sera atteinte. « Comme pour tous nos matchs de championnat, l’entrée est gratuite. On préfère que les gens consomment. Là, simplement, pour des questions d’organisation, on va demander au public de s’inscrire sur notre site, mais il n’y a rien à payer. »

Spectacle en tribune et sur le parquet

Du spectacle et une vraie belle soirée autour du match donc, mais on peut aussi s’attendre à du spectacle sur le parquet. Au moment de l’entretien, le BCNA avait remporté deux de ses trois premiers matchs, butant simplement sur Paris, « l’ogre de la division ». Cette saison, les Pinks ont pour objectif d’accrocher les play-offs pour aller chercher, pourquoi pas, une montée en N1. Pour l’heure, « l’ambiance est superbe, nous sommes très contents de nos recrues, et on a eu 350 spectateurs pour le derby contre Geispolsheim », se réjouit le vice-président. Et il se réjouira encore davantage si, le 30 octobre, il voit une salle pleine, tout en rose, encourager ses petites protégées et mettre quelques euros pour une association qui lui est chère. www.bc-nordalsace.fr


Cœur des Sables, pour les patients du nord Alsace

Depuis 2014, l’association Cœur des Sables vient en aide à des personnes atteintes d’un cancer en essayant d’améliorer le confort du quotidien. Cela va d’un atelier de yoga à de la réflexologie plantaire, en passant par un match du Racing pour de jeunes malades, ou encore des conseils diététiques à Seltz. Les dons sont souvent récoltés lors d’événements sportifs comme la Haguenovienne, et entièrement réinvestis au bénéfice des malades.

Toutes les infos sur www.coeurdessables.fr

CONTENUS SPONSORISÉS