Bas-Rhin : Les pneus neiges obligatoires dans 139 communes

A partir du 1er novembre 2021, pour circuler dans les zones montagneuses, les chaînes ou pneus hiver seront obligatoires. 48 départements, dont le Bas-Rhin, le Haut-Rhin, les Vosges ou encore la Moselle sont concernés par ce décret. Chacune des préfectures décide des communes dans lesquelles ce décret s’appliquera.

87
©Mylene2401

La nouvelle Loi Montagne imposera aux automobilistes d’équiper leurs véhicules de pneus adaptés, ou de disposer de d’équipements spéciaux pour pouvoir circuler dans certaines régions à partir du 1er novembre 2021.

Les différents équipements 

La première option est d’être équipé de quatre pneus hiver ou quatre saisons. Ils doivent être homologués avec l’appellation 3PMSF (le marquage M+S sera encore accepté jusqu’en 2024).

Deux autres options s’offrent également à vous : disposer dans le coffre, soit d’une paire de chaines à neige métalliques, soit d’une paire de chaussettes à neige, le tout pour au moins deux roues motrices.

Attention cependant, sur de nombreuses routes montagneuses, les deux sont d’ores et déjà obligatoires : les pneus adaptés et les chaines.

Les zones concernées

Les Alpes, la Corse, le Massif Central, le Massif Jurassien, les Pyrénées et le Massif Vosgien sont concernés par ce décret. Les préfets établissent la liste des communes dans lesquelles il s’appliquera. Alors que certains préfets ont pris un arrêté pour la totalité de leurs départements (Cantal, Haute-Loire, Haute-Savoie, Puy-de-Dôme et Savoie), d’autres ont décidé de ne pas l’appliquer du tout (Corrèze, Côte-d’Or, Creuse, Haute-Vienne, Lot, Meurthe-et-Moselle, Saône-et-Loire et Tarn-et-Garonne). Les entrées et sorties des zones concernées par le décret seront signalées par un nouveau panneau.

Dans le Bas-Rhin, 139 communes du Massif Vosgien sont concernées dont une trentaine dans le secteur de Niederbronn-les-Bains et Wissembourg (voir carte et liste ci-dessous). Les   autoroutes   A4   et   A35,   ainsi   que   les   départementales   RD   500,   1422,   35   et   75   sont   exclues   du périmètre de cette obligation.

Pas de sanction cet hiver

Le manquement à ces obligations sera sanctionné d’une contravention de 135€ à la charge du conducteur et d’une éventuelle immobilisation du véhicule. Mais le ministère de l’Intérieur a annoncé dans un communiqué qu’une tolérance s’appliquera cet hiver. “Des opérations d’information et de pédagogie accompagneront la mise en place de ce dispositif dans les prochaines semaines.” Pas de sanction donc avant l’hiver prochain.

Et en Allemagne ?

De l’autre côté de la frontière, pas de changement. Depuis plusieurs années déjà, les pneus hiver ou quatre saisons sont obligatoires. Il faut les monter dès que les conditions hivernales se présentent : neige, verglas, chaussées glissantes par la neige et par la formation de verglas ou de gelées blanches. Aucune période fixe n’est définie par la loi allemande. Ces pneus sont reconnaissables grâce au symbole alpin : un pictogramme de montagne avec un flocon de neige inscrit sur le pneu. (Les pneus M+S, fabriqués après 2017, seront encore acceptés jusqu’en 2024.) En l’absence de ces pneus, le conducteur est passible d’une amende de 60 euros se verra attribuer un point sur son permis allemand. (En Allemagne, une infraction ne fait pas perdre des points mais en fait gagner. Au bout de 8 points reçus, les autorités confisquent le permis et il n’est plus possible de circuler sur le territoire).

Les communes concernées dans le Bas-Rhin :

Découvrez la liste complète en cliquant ici.

CONTENUS SPONSORISÉS