Automobile – Sébastien Loeb ne s’arrête plus

À 48 ans, le nonuple champion du monde de rallye et spécialiste du désert, Sébastien Loeb, va remonter dans une voiture de course et découvrir une nouvelle discipline. Il s’essaiera au DTM lors de l’épreuve de rentrée à Portimao, au Portugal, du 29 avril au 1er mai.

230
Sébastien Loeb signe son retour sur circuit. / ©ReD BULL

Le DTM, qui signifie Deutsche Tourenwagen Masters, est un championnat de voitures de tourisme allemandes né dans les années 1980. Il s’ouvre de plus en plus aux constructeurs étrangers. Pour l’occasion, Sébastien Loeb prendra le départ au volant d’une Ferrari 488 et sous les couleurs de l’écurie Red Bull AlphaTauri AF Corse. Au Portugal, il remplacera le pilote néo-zélandais Nick Cassidy, engagé en Formule-E, qui ne pourra pas participer à plusieurs courses cette saison. Pour l’Alsacien, c’est un retour à la compétition sur circuit. En plus du WRC et du Rallye Dakar, il a aussi participé à deux reprises, par le passé, aux 24 heures du Mans (deuxième en 2006) mais aussi à des courses en FIA GT et WTCC (maintenant WTCR).

Ce n’est pas encore cette année que Sébastien Loeb parlera de retraite. En début d’année, il a terminé deuxième du Rallye Dakar et remporté le Rallye Monte-Carlo et la Race of Champions. En plus de ces quelques piges en DTM, il cumulera son engagement en rallye-raid et au programme Extreme-E.

CONTENUS SPONSORISÉS