Aussi bons dehors que dedans

Les U15 de l’AS Betschdorf sont tout simplement champions d’Alsace du critérium futsal ! Une parenthèse hivernale rondement menée par les jeunes joueurs de Nicolas Philipps.

0
392

C’est bien connu, l’hiver venu, le footballeur aime rester au chaud. Les centres de foot font le plein, et la saison de futsal peut enfin démarrer. De nombreux clubs de foot à 11 décident d’inscrire une équipe dans les compétitions organisées par la Ligue.

C’est ce qu’a fait l’AS Betschdorf, par l’intermédiaire de Nicolas Philipps, joueur de l’équipe 3 mais surtout coach des U15, déjà bien embarqués dans leur championnat de D3. « La ligue a envoyé le programme, j’ai fait suivre aux joueurs, et j’ai eu une dizaine de retours », se rappelle le jeune entraîneur. « On s’est entraîné en salle le jeudi soir à partir de fin janvier… On n’a pas vraiment préparé cette compétition, mais toute l’année, on base déjà beaucoup sur la technique. » Mais pas que. « En août, on a fait une bonne prépa physique, et j’avais annoncé qu’on ferait mieux que la 4e place de l’année dernière ! »

Une marque de la dynamique du club

Pas peu fier de ses p’tis gars, Nicolas apprécie que le travail du club soit aussi récompensé par ce titre de champions d’Alsace. « Au club, on a 198 licenciés, dont 120 jeunes. Il y a quatre ans, on avait dû se mettre en entente pour les jeunes, mais depuis deux ans, on est de nouveaux seuls. On a remis une bonne dynamique. » À tel point que lors de la deuxième phase de « foot dehors », les U15 de l’ASB vont viser l’accession en D2 (l’ancienne Promotion).

Mais revenons à ce titre ! Guillaume, Dorian, Alexis, Jordan, Hugo, Gabin, Kilian, Maxime et Timéo ont tout de même balayé 17 équipes avant de soulever le trophée. Mérité ! « On a d’abord eu un tournoi qualificatif, où on a dû battre dix équipes, et la finale s’est jouée à huit… Ils étaient à l’écoute, motivés, ils avaient envie de gagner quoi ! » Ils avaient sans doute un peu plus que cela aussi. « Physiquement, ils sont forts, ils sont difficiles à bouger », souligne Nicolas. « Mais après, offensivement, ils ont aussi la grinta ! »

Reste à espérer que tout cela donne un élan supplémentaire à la petite troupe, et que le club saura leur offrir une belle fête à la hauteur de la performance. Mais il paraît que du côté de Betschdorf, on sait y faire à ce niveau-là…