Attention, ne plus respirer

0
160
Qualité de l’air mauvaise à Strasbourg et moyenne à Haguenau lundi 2 janvier. Relevés d’Atmo Grand Est

Chaque année, c’est la même chose. De très nombreux pétards et feux d’artifices rythment la soirée de la Saint-Sylvestre en Alsace. Au-delà des dangers humains (encore trop constatés) causés par ces activités festives, c’est au niveau environnemental que l’impact est énorme. Selon les relevés d’Atmo Grand Est, dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier 2020, la pollution aux particules PM 2,5 a été multipliée par 14 à Strasbourg ! À « Strasbourg-Est », la concentration est ainsi passée de 40µg/m3 à 14h à 565 µg/m3 à 2h. Il en va de même pour les PM10, quatre fois plus grosses, multipliées par 9,5 boulevard Clémenceau. Au petit matin, les niveaux de pollution retrouvés étaient deux fois plus élevés que la normale. Ainsi, le 1er janvier, le Bas-Rhin a été placé en procédure d’alerte. Le 2 janvier encore, la qualité de l’air était considérée comme médiocre voire mauvaise dans le département. Ne serait-il pas temps de trouver une alternative écologique aux pétards ?