Apprendre l’alsacien en s’amusant

0
336

La jeune association JAO d’Ohlungen propose chaque samedi des cours d’alsacien pour les enfants et adolescents.

Passionnée par le monde de l’enfance, Marine Lazarus, 20 ans et elle-même enfant d’Ohlungen, a créé une association pour redynamiser le village auprès des plus jeunes. En 2017, la JAO d’Ohlungen voit alors le jour. Avec sa cousine et d’autres bénévoles, elle leur propose des sorties et des activités bricolage à l’occasion de chaque grand événement : Pâques, Noël, plus récemment Halloween ou bientôt la Saint-Nicolas. « Je suis une formation pour devenir éducatrice, et j’avais envie d’apporter mes connaissances dans mon village ». Et c’est un carton : de nombreux enfants participent régulièrement à leurs ateliers.

Une rencontre avec l’OLCA

Cet été, elle se rend au festival Summerlied, et rencontre une équipe de l’OLCA (l’Office pour la Langue et les Cultures d’Alsace et de Moselle). « Ils nous ont parlé de leur mission pour la sauvegarde de l’alsacien, et ça m’a fait réfléchir. Je me suis renseignée pour savoir ce qu’on pouvait faire avec les enfants ». Pour Marine, l’alsacien, ce n’est pas spontané, mais presque.

« Je le comprends très bien parce que ma famille me parle toujours en alsacien, mais par automatisme, je m’exprime d’abord en français. Quand les enfants apprennent le français à l’école, ils ont tendance à perdre leur alsacien. Et les parents ne prennent pas toujours l’initiative de les habituer au dialecte. Une amie m’a dit qu’elle regrettait de ne pas avoir appris l’alsacien à sa fille. 
D’autres grands-parents du village craignent que leur langue ne meure ». Pour pallier à ce problème, elle décide d’organiser des cours d’alsacien pour les jeunes. « Notre objectif est que les enfants se familiarisent avec la langue dans un cadre amusant, ludique et non scolaire. C’était aussi l’occasion de casser le stéréotype des jeunes qui ne prennent pas d’initiatives. Les jeunes peuvent encore s’investir et parler alsacien, c’est faisable malgré les études ! »

Des cours pour les enfants

Marine a donc été mise en contact avec une intervenante bénévole formée par l’OLCA, et propose depuis le 10 novembre, des cours pour les enfants, des plus petits jusqu’à 18 ans. « Plus tard, on formera des groupes de niveau », ajoute-t-elle. Désormais, les cours ont lieu tous les samedis de 15h30 à 16h30, en dehors des congés scolaires. Chaque cours coûte 10€, et le 11e est offert. Il n’est pas nécessaire de tous les suivre.

« On adaptera nos cours aux élèves. Si le public s’avère être de petits enfants, on proposera des comptines en alsacien par exemple. L’OLCA propose beaucoup de supports différents pour travailler ».

Une initiative saluée par les habitants du village, pour permettre aux futures générations de ne pas oublier ce dialecte. Quant à Marine, elle compte bien le faire perdurer, et sait déjà qu’elle parlera alsacien à ses futurs enfants : « ils n’auront pas le choix ! » conclut-elle en riant.  

 

Cours d’alsacien

Tous les samedis 15h30-16h30

39 rue de l’Église, Ohlungen