Amazon licencie avec des machines

0
25

Dans le passé, Amazon a déjà fait les frais de polémiques liées aux conditions de travail de ses employés. Dans une lettre publiée il y a deux semaines par le site The Verge, l’entreprise admet avoir remercié “des centaines” de travailleurs entre août 2017 et septembre 2018, ce sans même attendre l’intervention d’un responsable humain pour contrôler ces licenciements. Ils sont en fait dus à la décision d’un algorithme ; un programme qui sanctionne automatiquement dès que les objectifs ne sont pas remplis. Un traitement unanimement décrié, dans une entreprise où la cadence de travail est régulièrement pointée du doigt.