Alsace du Nord – Si on se déplaçait autrement ?

Coorganisé par le PETR de l’Alsace du Nord depuis son origine, le défi « J’y vais ! » encourage les mobilités durables jusqu’au 22 mai. C’est la 13e édition.

73
©DR

Le défi s’adresse à tous les employeurs de 3 salariés et plus. Il consiste à encourager, pendant trois semaines, les salariés à aller au travail autrement que seuls en voiture, et à comptabiliser les kilomètres parcourus.

En Alsace du Nord, avec les offres découvertes, on peut même tester gratuitement le bus Ritmo, la location de vélo Ritmo ou le train TER pour le trajet domicile-travail, mais on peut aussi se rendre sur son lieu de travail à roue électrique, à vélo, à pied, en bus, en train ou en covoiturage. L’idée est de compter le nombre de kilomètres. La déclinaison scolaire vise à développer les déplacements domicile-école à pied, à vélo ou à trottinette. C’est une belle occasion pour sensibiliser les plus jeunes aux enjeux du développement durable, à la sécurité routière et à la pratique d’une activité physique bénéfique pour la santé.

« Après le covid et avec la hausse des prix de l’énergie, il est important d’encourager les changements de comportement et les solutions différentes pour se déplacer », analyse Virginie Formosa, chargée de mission climat-air-énergie pour le PETR (Pôle d’équilibre Territorial et Rural de l’Alsace du Nord).

Vers un record de participants ?

Trente-six  employeurs  d’Alsace du Nord (16.000 salariés) et
seize établissements scolaires (4.500 élèves) sont inscrits cette année. Avec le beau temps, le défi coorganisé par quarante-cinq territoires partenaires du Grand Est pourrait battre un nouveau record de participants, ils étaient 700 en 2019, ce qui peut paraître faible par rapport au nombre de sociétés et d’écoles inscrites.

Le total de kilomètres parcourus sera converti en dotation financière au profit d’une action à vocation sociale. Il reste quelques jours pour participer.

Inscriptions et informations sur defi-jyvais.fr.

CONTENUS SPONSORISÉS