Aïe january

153

Ma voisine a bien commencé le mois le plus déprimant de l’année, elle a pris le GCO, l’A355, l’A4, elle s’est perdue, a payé au péage, puis elle est revenue à Haguenau, elle a emprunté gratuitement la VLS et constaté que tout roulait, ce qui une fois de plus prouve que les Alsaciens du Nord sont bien meilleurs que plus au sud.

Ensuite, elle a rêvé devant la nouvelle version de West Side Story, elle a eu sa 3e dose, elle a utilisé son appli de yoga dix minutes, elle a vu toutes les nouvelles séries Netflix, fait un test covid, mangé des bretzels et des Ferrero Rocher en pyjama, constaté qu’elle avait pris 3,4 kilos comme tout le monde, elle a jeté sa balance et son sapin par la fenêtre et le bébé avec l’eau du bain, elle a fait des soupes du 2 au 6 janvier avec l’appareil qu’on lui a offert pour Noël et qui fait tout tout seul, comme son nouvel aspirateur qu’elle s’est acheté elle-même, car aucun membre de sa famille n’a eu l’idée de ce cadeau génial à qui il ne manque que la parole.

Elle a lu un livre sur les bienfaits du silence et l’incapacité de couper la télé, la radio, Internet et les oignons, elle n’a eu que ses yeux pour pleurer et s’indigner devant les premiers féminicides de l’année, elle a fait Dry January… jusqu’au 7 janvier, normal le froid est revenu, il fallait bien trouver une solution vous comprenez !

Elle a ressorti sa bouillotte comme tout le monde et comme tout le monde elle a connu Omicron. Elle l’a eu sa petite gripette, peinardo, mais pas la Légion d’honneur comme Agnès Buzyn. Belle récompense, franchement, c’est mérité, non ? Bon, y’a pas eu un antivax pour la féliciter, mais la ministre a bien commencé l’année, c’est certain, mieux que ma voisine.

Quand j’ai sonné pour lui apporter la Galette des rois des cons, elle a dit, je n’ouvre à personne, j’emmerde tout le monde. Du coup, j’ai tout mangé solo et j’ai eu la fève. Pour moi aussi l’année commence bien.

CONTENUS SPONSORISÉS