À l’énergie, citoyen !

621

Le 22 novembre à la Nef, le collectif Par quoi je commence vous propose de participer à une réunion d’informations sur les possibilités de produire de l’énergie propre chez nous. Des exemples de centrales villageoises seront présentés.

Plusieurs rencontres ont déjà eu lieu à ce sujet dans la Communauté de communes de Sauer Pechelbronn ; des citoyens ont décidé de se réunir afin de produire de l’énergie eux-mêmes. L’idée est d’installer des panneaux solaires, sur les toits des habitants ou des entités participantes, pour produire de l’énergie propre. Les élus sont motivés. Les panneaux ne sont pas encore prêts, car tout ceci demande beaucoup de travail de préparation, mais le projet est lancé.

Créer un groupe à Wissembourg

Aurélie Picher, membre du collectif Par quoi je commence, espère que les gens de la Communauté de communes du Pays de Wissembourg seront également intéressés par ce type de projet : « Nous souhaitons informer les habitants de notre territoire sur les possibilités qui existent pour produire soi-même de l’énergie propre, avec des éoliennes
ou des panneaux solaires. Suite à la réunion, nous verrons si nous pouvons créer un groupe ici ou si nous rejoignons le groupe de Sauer Pechelbronn. »

Lors de cette réunion du 22 novembre, le conseiller en énergie agissant sur les deux Communautés de communes, Adrien Tuffereau, ainsi que des représentants des Centrales Villageoises du Pays de Saverne seront présents : « À Saverne, des citoyens ont créé une association, puis ils ont financé et mis en place des panneaux solaires. L’énergie n’est pas utilisée directement par les habitants, elle est revendue à l’ES. Les membres touchent une rémunération selon le nombre de parts acquises. Il s’agit en quelque sorte d’un investissement. L’avantage est que l’énergie produite est une énergie propre, non nucléaire ! », poursuit Aurélie Picher.

« En France, il y a déjà plusieurs centrales villageoises qui fonctionnent très bien. Nous souhaitons suivre leur exemple et agir pour le développement durable. »

Réflexion commune

La réunion commencera par une présentation du projet, puis les gens pourront poser des questions. Ensuite, par petits groupes, ils pourront exposer leurs idées, discuter des aspects techniques, financiers ou juridiques. Si ce projet vous tente, venez vous renseigner. L’entrée est libre et sans inscription.

CONTENUS SPONSORISÉS