À la découverte de la bière artisanale

Il y a un an et demi, Yann, Haguenovien, passionné par l’univers de la brasserie artisanale, lui dédie son blog « Le Sous-Bock ».

0
248

Dans ses souvenirs, Yann a toujours aimé la bière. 

« Ma mère est allemande, mon père vient du Nord, ils m’ont donné un prénom breton et je vis en Alsace. Le point commun entre toutes ces cultures ? La bière » rit-il ! Il y a quelques années, Yann réalise un stage, avec quelques copains, pour apprendre à brasser sa bière à la maison. Il découvre alors un univers passionnant.
« Il y a beaucoup de brasseurs en Alsace, alors c’est intéressant de comprendre comment ça fonctionne, de connaître l’Histoire de la bière. C’est un produit vivant et riche qui mérite d’être dégusté tout autant que les bons vins. »

Alors pour allier sa passion et sa seconde pour l’écriture, il décide de créer un blog afin de partager ses découvertes autour la bière artisanale. www.lesousbock.com est né. Et ça prend ! « Certains copains se sont mis à apprécier la bière ! », se réjouit-il. 

Un peu d’histoire…

Son blog et sa curiosité le poussent à en apprendre toujours plus, et à partager ses découvertes. Saviez-vous pourquoi la bière allemande a pour réputation d’être trop simple ? 

« En 1516, les autorités bavaroises, qui en avaient vraiment marre de boire des choses étranges dans leur bière, décident par décret de cadrer tout ça, histoire de pouvoir contrôler les brasseurs et ce qu’ils brassent, c’est ce qu’on appelle le Reinheistgebot, la loi de pureté », peut-on lire sur son blog. 

…et surtout des dégustations !

En s’intéressant au monde des brasseries artisanales, Yann s’est rendu compte qu’il existait autre chose que des « bières de soif ».
« Souvent, il n’y a pas beaucoup de choix dans les bars, car ces derniers ont des contrats avec de grands industriels qui leur fournissent les tireuses. C’est donc difficile pour les brasseries artisanales de s’imposer. Mais les choses sont en train de changer ! »
La bière artisanale connaît en effet un grand rebond ces dernières années et commence à se faire une place parmi les grandes. On compte de plus en plus d’événements pour la promouvoir, qu’on peut retrouver également dans l’agenda de la bière artisanale créé par Yann.
« C’est le cas par exemple du Bar du Monde, à l’occasion du Festival du Houblon ! »

La découverte à portée de tous

Yann se réjouit d’avoir mis un pied dans ce secteur. « Il y a beaucoup de brasseurs qui sont dans la bienveillance et dans le partage. C’est une véritable
communauté. »
C’est l’image qu’il souhaite véhiculer. Alors, quels conseils donner à un novice qui se perd dans les bières artisanales ? 

« Il y a sûrement une bière qui vous correspond ! C’est une histoire de découvertes, d’évolution du palais. Certaines bières très particulières ne vont trouver preneurs que chez des palais habitués. Alors on peut commencer par aller plus loin dans ce qu’on aime déjà. Par exemple, si vous aimez le café, certaines bières sont un peu torréfiées. Idem avec le chocolat. » 

Eh oui, les bières artisanales ont le pouvoir de faire pétiller les papilles de tous, même des débutants.   

www.lesousbock.com