2019, l’année Gustave Stoskopf

150 ans, c’est l’âge qu’aurait Gutave Stoskopf, brumathois et artiste complet, aujourd’hui. À l’occasion de cet anniversaire, la ville de Brumath a décidé que l’année 2019 lui serait dédiée.

0
19

“Gustave Stoskopf s’est énormément investi pour l’Alsace, c’est donc un devoir et une volonté de le rappeler à toute la Région », dit Étienne Wolf, Maire de Brumath. Né à Brumath en 1869, Gustave Stoskopf fut notamment journaliste, peintre, auteur, et poète.

« Il a défendu l’Alsace tout au long de sa vie et n’a pas eu la chance de voir sa libération puisqu’il est mort quelques jours avant », à la Grafenbourg, en plein combat. « Avoir un concitoyen de cette ampleur est un honneur pour une ville. »

La ville de Brumath a souhaité rendre hommage à l’enfant du pays et à l’artiste complet qu’il a été, et dont la notoriété a décliné ces dernières années. 

Un musée dans sa maison

Dans une annexe de sa maison natale, à Brumath, son petit-fils Nicolas Stoskopf entretient une grande collection comprenant de nombreuses œuvres de l’artiste: un véritable musée qui lui est dédié. Cet hommage de la ville est pour son grand-père un moyen de « regagner une meilleure place dans le Panthéon alsacien. » Sa maison a elle été transformée en maison d’hôtes. 

Un programme complet

Depuis la semaine dernière, le nom et le visage du Brumathois sont affichés en grand sur la façade de la mairie, pour annoncer les manifestations à venir. 

La première d’entre elles, l’exposition « Stoskopf, l’Alsacien», a été inaugurée vendredi 1er mars. Elle sera visible à la médiathèque de Brumath jusqu’au 30 avril. Elle évoque les différentes facettes de ce touche-à-tout, grâce à des tableaux, photographies, et autres documents d’archives. 

L’association d’artistes brumathois Brum’art profite de cet événement pour lui rendre hommage à son tour. Par leur propre écriture, ils interprètent les thèmes chers à Gustave Stoskopf : les portraits, les paysages de bord de Zorn et la diversité des arbres de la forêt brumathoise, les scènes de théâtre, les images d’une Alsace colorée et heureuse. 

Une belle exposition de peintures, sculptures et photographies à découvrir du 8 au 17 mars 2019, dans la salle La Fibule à Brumath. Samedi
9 mars, Georges Kientz et Gabriel Veit invitent les amateurs de poésie à venir découvrir en musique la poésie dialectale avec des textes de Nathan Katz, André Wechmann, Melli Schmitt et Gustave Stoskopf. 

Deux ouvrages pour l’artiste

De nombreuses autres manifestations se succéderont tout au long de l’année, avec notamment un week-end festif les 6 et 7 juillet, avec une grande fête folklorique et la présentation de la pièce de théâtre la plus célèbre de Gustave Stoskopf, D’r Herr Maire. Un ouvrage retraçant son apport à l’Alsace et à sa culture a été publié à cette même occasion. 

On y retrouve une partie de son histoire, des hommages, mais également ses plus beaux tableaux. Le livre s’intitule « Gustave Stoskopf, le poète de l’âme alsacienne ».

Le second, qui paraîtra en mai se penchera lui sur ses études à Paris.