1870 : les comédiens retracent l’Histoire

À l’occasion des 150 ans du conflit franco-prussien, samedi 25 janvier, le Moulin 9 à Niederbronn-les-Bains accueille le Collectif 18 et la chorale Deci-Delà pour la représentation du spectacle « 1870, une page d’histoire ».

0
141

Le projet naît en 2018 à la suite du succès remporté par le spectacle «Ombres et lumières» sur le thème de la Première Guerre mondiale. Anne Guillier, maire de Niederbronn-les-Bains, propose un nouveau projet afin de commémorer les 150 ans du conflit franco-prussien en 2020. « Chiche ! », répondent en cœur les comédiens Christiane Bach, Serge Libs et Georges Schauly qui liront tout ce qu’ils trouveront sur le sujet afin de s’imprégner de cette page d’Histoire. Pour Martin Adamiec, le metteur en scène, démarre alors un travail de longue haleine afin de monter le spectacle, car finalement, peu d’écrits relatent le conflit. Enfin, pour la quarantaine de voix de la Chorale Deci-Delà dirigées par Claire Lincker, la Bataille de Reichshoffen s’inscrit d’office au programme.

Le projet est devenu une symphonie

Deux ans plus tard, le projet est devenu une symphonie qui se jouera ce samedi 25 janvier sur la scène du Moulin 9 ; elle relatera un mélange d’émotions vives de cette page d’histoire et se déclinera en trois mouvements: l’euphorie, la débâcle et les illusions perdues. «Le spectacle est tiré de documents réels, de témoignages : rien n’est inventé» appuient les comédiens. Il démarrera par une conversation entre deux hommes, deux Français, persuadés que la guerre ne dépasserait pas deux mois.

Le spectacle montrera l’artillerie française, bien inférieure en nombre et les télégrammes de l’état-major témoigneront de la situation : « nous avons les fusils, mais pas les balles », un autre, « je suis là, avec mes 10 000 hommes, et nous n’avons pas de rations ». Il y aura aussi les souvenirs d’Ernestine Westram, une habitante de Froeschwiller, qui dévoileront les états d’âme de toute une population et des correspondances privées comme celles d’Adélaïde de Montgolfier, résidant à Paris, seront lues. Le 29 août 1870, avant la reddition de l’Empereur, elle a écrit « les Prussiens sont complètement démoralisés ». Le 7 mars 1871, elle annonce « les Prussiens sont à Paris ».

Une symphonie historique retracera cette guerre sanglante avec en toile de fond l’avènement du Deuxième Reich, en Allemagne, la chute du Second Empire, en France, mais aussi l’annexion de l’Alsace-Moselle à l’Allemagne pendant quarante-huit ans.

Deux représentations seront données le samedi 25 janvier, à 16h30 et 20h30 au Moulin 9 à Niederbronn-les-Bains.

Tarif 10 €.

Réservations au 06 45 76 12 70.