Les produits frais et artisanaux de l’association Animal’Hom

L’association Animal’hom s’engage dans l’accompagnement du projet de réinsertion de personnes atteintes de troubles psychiques. Après le confinement, elle prévoit la création d’un point de vente de produits frais et artisanaux — fruit du travail des bénéficiaires — directement depuis leur ferme de Krautwiller. L’association demande de l’aide pour parvenir à financer ce projet solidaire aux intérêts multiples.

806

« Très souvent, au départ, ce sont des personnes qui manquent d’initiative, qui ne savent pas quoi faire par manque de confiance en elles», nous confiait pour un article en début d’année Sandrine Choffardet, psychiatre et diplômée en médiation par l’animale. Alors, elle s’est donné la mission en 2014 avec d’autres soignants d’aider des personnes atteintes de troubles psychiques (schizophrénie, troubles bipolaires, troubles graves de la personnalité…) à reprendre confiance en elles.

S’appuyant sur trois axes d’activités : médiation par l’animal (EMA), Dispositif d’Accompagnement au Rétablissement et à l’Insertion dans la Cité  (DARIC), puis intervention de bénéficiaires, issus du DARIC, salariés, au domicile d’autres personnes en situation de handicap psychique (BIRD), l’association accompagne les bénéficiaires vers un mieux-être, plus d’autonomie, et un nouvel avenir socioprofessionnel.

Depuis mai 2017, l’association vend au marché de Brumath tous les mercredis matin la production issue de ses ateliers : produits frais, produits artisanaux en bois, nettoyants biologiques et durables… Aujourd’hui, les membres de l’association souhaitent concrétiser de nouveaux projets en débloquant des fonds par le biais d’une cagnotte participative.

UN NOUVEL ESPACE DE VENTE

Après avoir expérimenté en septembre et octobre dernier la livraison de paniers de fruits et de légumes, Animal’hom entend poursuivre et étendre cette activité en augmentant sa capacité de production et en proposant à la vente directe, chaque semaine, ces paniers issus de leur atelier de maraichage. Ce projet nécessite d’investir dans du nouveau matériel, et d’importants travaux de rénovation et de mises aux normes afin de transformer une pièce de la ferme en magasin.

Le futur magasin d’Animal’hom

En plus de la vente au marché, ce nouvel espace permettra aux les bénéficiaires du DARIC de vendre leurs fruits, légumes, œufs, miel, etc., mais également des produits biologiques confectionnés par leur soin (gel douche, shampoing solide, nettoyant multi-usage, etc.) et des produits divers en bois (mangeoires à oiseaux, jardinières, stylos, jouets, planches à découper, etc.). Les prix resteront bas, et les recettes largement réinvesties par l’association pour de nouveaux projets à destination des bénéficiaires.

LA CAGNOTTE PARTICIPATIVE

La création du magasin dans les locaux d’Animal’Hom poursuit et appuie les objectifs défendus par l’association : soutenir le projet d’insertion de personnes en situation de handicap, éloignées de l’emploi, souvent stigmatisées, promouvoir une agriculture durable et des produits de qualité, favoriser la vente de proximité et lutter durablement contre le gaspillage alimentaire.

En échange de vos dons, réalisables depuis la cagnotte participative ouverte sur bluebees, l’association propose des contreparties et des déductions d’impôts. La cagnotte aura bientôt atteint la moitié des 8200 euros nécessaires à toutes ces transformations, et il reste, au jour de l’écriture de cet article, tout juste un mois pour atteindre l’objectif. Toutes les informations détaillées sont consultables directement sur la page de la cagnotte : https://bluebees.fr/fr/project/663-association-animal-hom

CONTENU SPONSORISÉ